Client Google Chrome ou Microsoft, un pari pour les entreprises ?

Logiciels

Juste après l’annonce d’Internet Explorer 8 beta 2, Google annonce son navigateur/client applicatif Chrome. Un challenge en or ciblant les entreprises

Cette fois nous y sommes. Le nerf de la guerre revient enfin sur le devant de la scène. Comme nous l’évoquions lors des discussions sur la standardisation des formats bureautiques, le centre des débats reste, et restera pour quelques mois encore, le poste client.

En effet, si IBM (Lotus), Google (Gears et désormais Chrome) ou Sun (Star Office) faisaient alliance contre Microsoft, ils visaient surtout ces enjeux de présence sur le poste client. Au-delà de ces postures autour des standards, les utilisateurs et internautes gagneront sans aucun doute à la réelle guerre autour du client. Ainsi, les ingénieurs redoubleront d’imagination et d’ingéniosité pour créer de nouvelles manières d’accéder aux informations et aux applications.

A la manière de…

Dans son navigateur Chrome, Google a intégré en natif la technologie Gears permettant de travailler sur des applications en ligne en mode déconnecté. Répondant ainsi à une des principales objections des utilisateurs de sa suite bureautique en ligne. Au passage, ce “navigateur” devient le client multitâche (ce que ne propose pas encore Internet Explorer) pouvant assumer les traitements simultanés de plusieurs programmes, que l’éditeur qualifie d’applications d’entreprise. Et avec raison. Si Google revendique (légitimement) son statut d’éditeur de solutions pour les entreprises, Chrome lui confère les moyens de prendre pied dans les systèmes d’information des organisations via les postes clients. Une stratégie que connaît bien un certain… Microsoft.

Autre point commun : les dirigeants de Google ne cachent pas avoir puisé des idées et même des composants chez des concurrents (notamment Firefox et Safari). Un discours que tenait aussi Bill Gates, qui ajoutait qu’il essayait de faire mieux et que cela semblait réussir à sa société, et plaire aux utilisateurs.

Néanmoins, à l’époque du lancement d’Office ou des premiers Windows, tout restait à construire, et la concurrence était très limitée sur les PC, encore considérés comme des gadgets par les informaticiens.

Une différence majeure : Google proposera des versions pour les environnements Linux et Mac OS. Toutefois, cela est-il réellement un atout dans un monde fortement dominé par Microsoft, et dans le cadre d’une stratégie visant aussi à asseoir le positionnement Entreprises ?

Autre challenge pour Chrome qui semble prometteur (au moins sur le papier): le support. Un point sur lequel les éditeurs sont souvent critiqués. Google aura-t-il les moyens d’ouvrir des centres d’appels et/ou de trouver des relais pour assister les utilisateurs de Chrome ? Sinon, les entreprises feront forcément la moue.

Notre présentation de Google Chrome

Notre test complet : six pages pour tout savoir


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur