Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Cloud : l’adoption de projets « natifs » progresse

La Cloud Native Computing Foundation (CNCF), une initiative de la Fondation Linux, a livré les résultats de son enquête 2020* menée auprès de 1337 profils techniques dans le monde.

L’utilisation en production de projets natifs pour le cloud soutenus par la CNCF gagne du terrain. C’est le cas notamment pour les projets Kubernetes (78% des professionnels interrogés en 2019 ont dit utiliser l’orchestration de conteneurs en production, contre 58% en 2018), Prométhée (72% en 2019), CoreDNS (69%), Fluentd (64%) et contianerd (53%).

Les outils de maillage de services (service mesh) gagnent eux aussi du terrain. 18% des répondants déclarent utiliser un service mesh en production, 47% l’envisagent. Parmi ces services qui facilitent la surveillance et le contrôle des communications entre applications de microservices, les plus populaires sont : Istio, Consul et Linkerd.

Qu’en est il des architectures « sans serveur » (serverless) ?

Serverless et conteneurs

41% des profils techniques interrogés utilisent une architecture serverless (l’infra est gérée et maintenue par le fournisseur cloud). 80% s’appuient sur une plateforme hébergée (AWS Lambda pour 53% d’entre eux). 20% installent un logiciel dédié.

Globalement, toutes options confondues, 84% des répondants utilisent des conteneurs en production. Ce taux a bondi de plus de 15 points par rapport à 2018.

Utilisation de conteneurs depuis 2016 (source : CNCF Survey 2020).

Mais l’automatisation des processus de développement peut être freinée. Elle l’est principalement par la résistance « culturelle » au changement (43%) au sein des équipes en charge. Les questions de sécurité (40%) et de complexité (38%) arrivent ensuite.

Malgré tout, les cycles de développement et de déploiement logiciels s’accélèrent. 27% des professionnels interrogés en 2019 (contre 15% en 2018) ont indiqué effectuer des déploiements applicatifs/de microservices. 28% (+8 points) le font une fois par semaine.

Une tendance soutenue par l’offre de solutions d’intégration et de déploiement continus (CI/CD). Les plus populaires auprès de la communauté CNCF étant Jenkins, GitLab et CircleCI.

*La Cloud Native Computing Foundation a mené l’enquête auprès de sa communauté en septembre et octobre 2019. Dans le monde, 1337 architectes logiciel, responsables DevOps et développeurs back-end ont répondu au sondage (source : « CNCF Survey 2020 »).

(crédit photo de une © Shutterstock)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago