Cloud : prenez garde à Frankenstorm !

Cloud

L’ouragan Sandy s’invite pour Halloween sur l’Est des États-Unis. Comment résistera le datacenter d’Amazon ?

L’ouragan Sandy est parti des Caraïbes et remonte l’Est des États-Unis, de la Floride au Maine. Deux États américains seront particulièrement touchés demain mardi 30 octobre : New York et le New Jersey.

Invités à quitter leurs habitations pour les plus exposés d’entre eux, ou à s’y cloîtrer pour les autres, les Américains qui résident sur la côte Est et sur les États concernés ne fêteront certainement pas Halloween comme à l’accoutumé.

Mais, surtout, c’est un bien étrange et dangereux personnage qui va frapper à leurs portes : Frankenstorm. C’est ainsi qu’a été surnommé l’ouragan Sandy !

Frankenstorm menace le nuage d’Amazon

En quoi cette information nous concerne-t-elle ? Et bien Frankestorm ne va pas manquer d’aller frapper aux portes des datacenters qu’il va rencontrer sur sa route, en particulier un certain datacenter de Virginie du Nord, celui-là même qui a planté lors de la tornade de juin dernier, rendant inaccessibles des services et des sites majeurs, comme Netflix.

C’est bien du célèbre datacenter AWS d’Ashburn, le principal support du cloud critique d’Amazon, dont il s’agit. En effet, ce gigantesque centre de données est à l’origine d’une grande partie des déboires d’Amazon.

Un datacenter qui certainement marque son âge : ses serveurs ont été acquis par Amazon auprès de Rackable en 2007, pour 56 millions de dollars, et surtout en 2008 pour 86 millions de dollars, une année mémorable car pour la première fois le site marchand était passé devant Microsoft en acquisitions de serveurs.

FrankenstormSandy

Frankenstorm, un avertissement pour la redondance

Même si Amazon a indiqué qu’il a pris toutes les mesures pour se protéger de l’ouragan qui s’annonce, le danger est réel d’assister une nouvelle fois à la chute du cloud AWS. Pour un évènement naturel qui placera encore une fois Amazon hors de sa responsabilité et ne sera donc pas considéré comme une atteinte à ses engagements.

De quoi rappeler que, surtout dans le cloud, la redondance s’impose, et pas entre deux machines placées dans un même datacenter, même distantes de quelques centaines de mètres !

Crédit photo : image d’entête © ThreeArt – Fotolia.com ; Ouragan © Wunderground.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur