Cloud Computing : Amazon étend son nuage EC2 à l'Europe

Réseaux

Le groupe Internet américain importe en Europe son service d’informatique hébergé EC2 dédié à la puissance de calcul à la demande

Amazon, via son Amazon Web Services, a annoncé l’extension de son service d’informatique hébergé EC2 (Elastic Compute Cloud) en Europe. EC2 permet aux entreprises de déployer des serveurs sur un système hébergé en “nuage” (cloud computing). Les clients sont facturés pour ce service en fonction des ressources des serveurs utilisées.

La firme exploite déjà son service de stockage en ligne S3 et son mécanisme de distribution de contenus CloudFront à partir de centres de données situées dans l’Union européenne.

Amazon affirme que l’extension d’EC2 pour couvrir l’Europe va réduire le délai requis pour obtenir et lancer des instances de serveur virtuel à quelques minutes.

Quelles sont les fonctionnalités disponibles ? Les zones de disponibilité multiples pour la création d’instances virtuelles (ce qui donne un contrôle supplémentaire sur l’endroit où les instances EC2 fonctionne), les adresses IP élastique (Adresse IP statique) et Amazon Elastic Block Store (stockage) sont autant de fonctionnalités à présent disponibles en Europe, avec une prise en charge de Windows Server et SQL Server qui devrait se faire très prochainement.

“Avec Amazon S3 et Amazon CloudFront en disponibles dans l’Union européenne, les clients d’ Amazon Web Services peuvent à présent localiser leurs emplacements de stockage, de distribution et de traitement en Europe. Ce qui leur permet de réduire le temps de latence pour leurs clients européens et de rester conforme aux normes relatives au stockage de données dans l’Union européenne”, estime Perter De Stantis, le directeur général d’Amazon EC2.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur