Cloud computing : Canonical délaisse Eucalyptus pour OpenStack

Cloud

Canonical place la pile cloud open source OpenStack sur le devant de la scène en en faisant un composant de base de sa future distribution Linux Ubuntu 11.10.

La nouvelle est tombée pendant l’Ubuntu Developer Summit de Budapest (en Hongrie) : l’Ubuntu Enterprise Cloud, qui s’appuyait jusqu’alors sur le projet Eucalyptus pour ses fonctionnalités de cloud computing, adoptera dorénavant par défaut la pile OpenStack. Une bonne nouvelle pour ce projet, soutenu par Rackspace et la NASA, et qui compte parmi ses partenaires de grands noms comme Cisco, Dell, et même Microsoft.

Ce changement n’est pas réellement une surprise : suite au rapprochement opéré entre Canonical et OpenStack en février dernier, cette pile open source était devenue accessible dans les dépôts logiciels de l’Ubuntu 11.04. Ce choix permet en effet de résoudre certains problèmes, l’Ubuntu Enterprise Cloud s’appuyant sur KVM et le projet Eucalyptus sur Xen. Il a également très probablement des visées politiques. C’est en effet une manière pour la firme de prendre ses distances avec Eucalyptus Systems, qui a signé un accord de partenariat avec Red Hat.

Suite à ce changement, la prochaine mouture de l’Ubuntu, la 11.10 (qui sera livrée en octobre 2011 comme l’indique son numéro de version) proposera un paquetage Enterprise Cloud entièrement basé sur la pile OpenStack. Des outils permettront de migrer les machines virtuelles existantes vers cette nouvelle offre. Notez que les versions antérieures de l’Ubuntu continueront à proposer une pile cloud basée sur le projet Eucalyptus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur