Cloud computing : Eucalyptus 3 met le cap sur la haute disponibilité

CloudIAASLogiciels

Grâce à ses fonctions de haute disponibilité, la pile cloud Eucalyptus réduira (dans la plupart des cas) le temps nécessaire à la résolution des pannes à zéro.

Malgré ses récents déboires, telle la perte de l’Ubuntu en tant qu’utilisateur, Eucalyptus reste l’une des piles d’infrastructure cloud open source les plus réputées et utilisées du marché. Eucalyptus Systems est même un des piliers de la toute récente Open Virtualization Alliance, aux côtés de BMC, IBM, HP, Intel, Red Hat et SUSE.

L’éditeur lance aujourd’hui une nouvelle version de sa plate-forme d’IaaS (Infrastructure as a Service). Eucalyptus 3 met pour l’essentiel l’accent sur la haute disponibilité, en adoptant une architecture qui ne laissera passer aucune défaillance (qu’elle soit liée au système de stockage, à un problème réseau ou à un défaut de l’alimentation électrique). La redondance des serveurs et une répartition automatique des ressources permettront de corriger les dysfonctionnements rencontrés, de façon totalement transparente pour l’utilisateur.

Autre point important, Eucalyptus 3 propose une gestion améliorée du contrôle de l’accès aux ressources. Elle permettra de gérer les groupes d’utilisateurs avec plus de précision. L’éditeur ajoute à ceci l’implémentation de l’API Identity and Access Management proposée par Amazon pour ses Web Services. Côté gestion de l’identité, les serveurs LDAP et Active Directory sont supportés. Enfin, Eucalyptus 3 est compatible avec VMware 4.1, la RHEL 6 et l’hyperviseur KVM. Le tout sera livré dans le courant du quatrième trimestre.

Crédit photo : © Beboy – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur