Cloud computing : Microsoft revoit encore à la baisse les tarifs d’Azure

CloudRéseaux

Microsoft annonce une réduction de 20 % sur son offre de calcul applicative d’entrée de gamme. Et tenter de concurrencer l’offre gratuite découverte d’Amazon.

A peine plus d’un mois après une première baisse tarifaire, Microsoft révise de nouveau les coûts de facturation de sa plate-forme de services en ligne Azure. A partir du 1er octobre prochain, le prix de l’offre «extra small compute» baissera de 20 %, nous apprend l’éditeur sur son blog. «Extra small compute» répond à des besoins modestes en termes de ressources de calcul applicatives dans le cloud. Une offre d’entrée de gamme, en résumé.

Offre appelée à disparaître paradoxalement. Microsoft va la fondre dans «Small Compute» dont les 750 heures de calculs seront équivalentes à 2.250 heures «Extra small». L’éditeur en profite pour préciser qu’il passera le forfait d’heures «Small» par défaut de 25 initialement à 375 pour son offre Cloud Essentials. Globalement, les offres d’Azure MSDN Professional et Premium profitent d’une hausse du nombre d’heures de calcul «Small» ou son équivalence pour les «Extra Small». En revanche, le service Ultimate ne profite d’aucune évolution.

Enfin, Microsoft réduit la facturation du transfert des données à deux zones géographiques. La Zone 1 correspondant à l’Amérique du Nord et l’Europe et la Zone 2 au reste du monde. Par ces initiatives, l’éditeur de Redmond entend simplifier son offre tout en augmentant la flexibilité de ses services. Et accessoirement tenter de contrer la concurrence. On se souvient qu’Amazon avait lancé, en novembre 2010, une offre de découverte (d’un an) de son service EC2 (Elastic Cloud Compute) proposant jusqu’à 750 heures gratuites de calcul.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur