Cloud computing: un marché à 149 milliards de dollars en 2014

Logiciels

Le Gartner estime la croissance du marché des services dans le nuage à plus de 16% en 2010.

Le Cloud computing a plus que jamais le vent en poupe. Selon les dernières estimations du cabinet Gartner à paraître dans l’étude Forecast: Public Cloud Services, Worldwide and Regions, Industry Sectors, 2009-2014, le marché mondial de l’informatique en nuage devrait atteindre les 68,3 milliards de dollars en 2010. Soit une hausse sensible de 16,6% par rapport aux 58,6 milliards de dollars générés en 2009. Une tendance qui se poursuivra puisqu’en 2014, le marché devrait frôler les 149 milliards de dollars.

« Nous assistons à une accélération de l’adoption du cloud computing et des services en nuage au sein des entreprises, et une explosion de l’activité des fournisseurs, commente Ben Pring, vice-président recherche chez Gartner. […] les responsables IT ont une réflexion stratégique autour du déploiement des services cloud. De plus en plus d’entreprises réfléchissent à l’avenir de leurs opérations IT dans un univers ou le cloud joue un effet de levier. C’était encore inhabituel un an auparavant. » Une tendance également constatée par le cabinet Markess International sur le marché français.

L’essentiel des dépenses se concentrera sur l’offre logiciel, la plate-forme et l’infrastructure en tant que service. Au cours des 5 prochaines années, les entreprises devraient ainsi investir 112 milliards de dollars dans le Saas, le Paas et l’Iass, estime le Gartner. Le paiement selon les usages mais aussi les solutions multi-location et les services externes séduisent particulièrement les professionnels. Une évolution qui s’expliquerait par la situation économique. « Les turbulences financières de ces 18 derniers mois poussent les organisations à scruter toutes les dépenses, souligne l’analyste. Une solution informatique qui peut offrir des fonctionnalités à moindre coût et avec plus d’agilité est difficile à ignorer dans ce contexte. »

Le marché du Cloud est essentiellement capté par l’Amérique du Nord et l’Europe. Mais la croissance des autres zones géographiques rétablira un certain équilibre. Les marché américain devrait ainsi passer de 60% en 2009 à 50% en 2014. Le Japon, notamment, devrait représenter 12% de ce marché dans 5 ans.

Les services financiers et les industries manufacturières sont les premiers adeptes du cloud. Suivi des entreprises de communication, de hautes technologies et du secteur public. Mais nombre d’organisations s’interrogent encore sur la pertinence des services en nuage. Pour des questions de sécurité et de fiabilité des services principalement. Des craintes qui doivent pousser les prestataires de services IT à améliorer leurs offres « de manière à les rendre compatibles avec le cloud et essayer de combiner le meilleur des deux mondes », estime Ben Pring.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur