Cloud : console d’administration web et contrôle de charges pour OpenNebula 2.2

CloudOpen SourceRéseaux

Une nouvelle version de l’outil open source de gestion des infrastructures cloud OpenNebula est dorénavant disponible. Elle propose des modules d’administration et de monitoring refondus.

OpenNebula est un outil sous licence open source chargé de gérer les infrastructures de cloud computing. Ce produit se veut particulièrement flexible. Il permettra ainsi de créer des clouds privés avec les hyperviseurs KVM, VMware ou Xen, des clouds hybrides, grâce à son support d’Amazon EC2 et de l’écosystème Deltacloud, ou même des clouds publics, compatibles avec les APIs Amazon EC2, OGF OCCI et vCloud.

« OpenNebula 2.2 est la septième version majeure du projet et, avec elle, nous continuons à remplir la promesse de construire une boîte à outils open source de référence, qui répond aux exigences d’évolutivité, de flexibilité et de sécurité des systèmes de production à grande échelle », expliquent les responsables du projet sur leur blogue.

Le projet bascule aujourd’hui en mouture 2.2.0. Au menu, un nouveau composant, SunStone, qui permet d’administrer une infrastructure cloud depuis une console web simple d’utilisation. Autre module, Ganglia, qui permettra de surveiller les serveurs virtuels comme physiques. OpenNebula 2.2.0 propose également de multiples améliorations dans le secteur de la montée en charge et de la tolérance de panne. Enfin, de nombreux bogues ont été corrigés, la mise à jour de l’application étant vivement recommandée pour ceux utilisant OpenNebula 2.0.x (la nouvelle version est rétrocompatible avec la 2.0).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur