Cloud : la dépense des grandes entreprises augmente

CloudIAASPAASSaaS

AWS, Microsoft, ServiceNow, Salesforce et Google devraient être les principaux bénéficiaires de cette migration massive vers le cloud.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les grandes entreprises orientent davantage leurs budgets IT vers le cloud. Mais la migration vers le modèle « as a service » ne se fait pas sans heurts.

C’est l’un des enseignements d’un rapport de Flexera basé sur les réponses de plus de 300 responsables informatiques de grands groupes en Europe et en Amérique du Nord.

Globalement, les organisations concernées par l’enquête consacrent 8,2% de leurs revenus aux dépenses informatiques. 26% de l’enveloppe est gérée par les directions métiers elles-mêmes, hors du contrôle de la direction des systèmes d’information (DSI).

Où va l’argent ? Dans les projets de transformation numérique, la cybersécurité et la migration vers le cloud, essentiellement.

Cloud toute !

Les dépenses en solutions et services cloud (25% de l’enveloppe IT, dont 18% pour les IaaS/PaaS et 7% pour le SaaS) sont désormais supérieures à celles consacrées aux logiciels et systèmes sur site (on-premise) (22%).

Charges de travail dans le cloud [et sur site]

Si les charges de travail sont encore majoritairement traitées sur site, 32% le sont dans le cloud actuellement et 43% le seraient l’an prochain.

En outre, si 40% des organisations exploitent encore au moins six datacenters, 33% prévoient de réduire drastiquement leur nombre en 2020.

Les grandes entreprises évoluent, le plus souvent, dans des environnements hybrides cloud et travaillent avec différents fournisseurs de technologies.

AWS, Microsoft, ServiceNow, Salesforce et Google devraient être les principaux bénéficiaires des augmentations de dépenses IT prévues. IBM et Oracle, en revanche, sont moins bien orientés, selon le rapport.

Proportion de répondants qui prévoient de modifier leur utilisation de technologies de fournisseurs.

La relation entre grands fournisseurs et entreprises en temoigne, le retour sur investissement ne va pas de soi.

12% des budgets gaspillés

Ainsi, les DSI estiment en moyenne que 12% des budgets alloués aux technologies et services associés sont gaspillés. Ce taux est toutefois inférieur aux 30% ou plus avancés par Flexera, spécialiste de la gestion d’actifs logiciels (SAM), et d’autres acteurs de l’écosystème.

En cause ? Les difficultés pour obtenir une visibilité sur les coûts, la persistance de processus manuels de traitement et, enfin, le manque d’attention porté à la réduction du gaspillage des ressources numériques.

Malgré les zones d’ombre, 56% des entreprises interrogées prévoient une augmentation globale de leurs dépenses informatiques en 2020. Tandis que 20% (25% en Europe, 17% en Amérique du Nord) prévoient une diminution.

*L’enquête a été menée auprès d’un panel de 303 décideurs et responsables IT d’entreprises de plus de 2000 employés en Amérique du Nord et en Europe. (source : Flexera 2020 State of Tech Spend Report, sous licence CC 4.0).

(crédit photo de une via pexels.com)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • Cloud
  • flexera