Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Cloud : quand les entreprises peinent à garder le contrôle des coûts

Ressources et applications non exploitées, manque d’expertise… Gérer et contrôler les coûts du cloud reste problématique pour les entreprises. C’est le principal enseignement du « Cloud Computing Study 2022 » promu par Foundry (anciennement IDG Communications).

L’étude est alimentée par les retours de 850 décideurs IT d’entreprises de taille intermédiaire et de grands groupes. Tous sont impliqués dans le processus d’achat de services cloud.

Près de 7 répondants sur 10 (69%) déclarent que leur organisation a accéléré ses migrations vers le cloud au cours des 12 derniers mois. Toutefois, la plupart des professionnels (96%) disent affronter des difficultés importantes pour mettre en œuvre leur stratégie cloud.

Des difficultés persistent.

Un suivi problématique des coûts

Le contrôle des coûts du cloud est le principal défi mentionné (36% du panel Foundry).

Selon une autre étude (Flexera), une part non négligeable des budgets alloués au SaaS sont sous-exploités. Ainsi, près d’un tiers des dépenses de logiciels en tant que service (SaaS) (29%) et de logiciels desktop (31%) sont sous-utilisées ou gaspillées.

Dans ce contexte, le recours à l’audit s’est systématisé.

Les équipes en charge de la gestion d’actifs consacrent ainsi 83% de leur temps de travail à des activités d’évaluation. Un taux en hausse de 20 points en glissement annuel.

Foundry relève, de son côté, que les problèmes de confidentialité et de sécurité des données (35%), ainsi que le manque de compétences dédiées à la sécurité cloud (34%) arrivent ensuite.

Logiciels, plateformes, infrastructures et sécurité en tant que service (SaaS, PaaS, IaaS, SECaaS)… Les entreprises concernées prévoient de consacrer aux services de cloud computing 32% des budgets IT, ou 78 millions de dollars en moyenne, sur douze mois.

Un montant en hausse de 5 millions de dollars en glissement annuel.

Par ailleurs, 41% des entreprises disposent de tout ou partie de leur infrastructure informatique dans le cloud aujourd’hui. Ce taux passerait à 63% à horizon 2023.

*L’enquête internationale a été menée en février 2022. source : Foundry – « Cloud Computing Study 2022 ».

(crédit photo © via pexels.com)

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

3 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

3 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

3 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

3 jours ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

3 jours ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

4 jours ago