Cloud gaming : Orange met des billes dans G-Cluster

Réseaux

Orange prend une participation dans le capital de G-Cluster, le fournisseur de son offre de Cloud gaming. Objectif : étoffer son offre de contenus, notamment à l’international.

Orange a annoncé, jeudi 9 janvier, avoir pris une participation minoritaire dans le capital de G-Cluster Global Corporation. Une opération qui s’inscrit sous forme d’une augmentation de capital pour G-Cluster, une entreprise japonaise spécialisée dans l’agrégation et la diffusion de jeux en streaming. Le montant de l’investissement n’a pas été communiqué.

Alimenter les tuyaux

Orange justifie cet investissement au nom d’une « une opportunité majeure de valoriser ses réseaux très haut débit, fibre et 4G, en offrant à ses clients une expérience de jeux vidéo innovante sur tous les écrans, TV, PC, tablettes et smartphones ». Cette production de contenus viendra compléter celle des plates-formes Deezer (musique) et Dailymotion (vidéo) dans lesquelles l’opérateur a également investi pour valoriser ses offres de services grand public.

La manœuvre renforce la coopération entre les deux acteurs. G-Cluster est le fournisseur de la plate-forme logiciel de l’offre de Cloud gaming qu’Orange propose depuis octobre 2012 à près de 3 millions de clients en France. Une offre qui devrait s’étendre au reste des marchés européens de l’opérateur.

SFR également investisseur

Le service de Cloud gaming, qui permet d’accéder à un catalogue de 150 jeux, est commercialisé de diverses manières : achat, location ou pass avec accès illimité, précise ITespresso.fr.

A noter que Intel Capital et SFR (via le fonds d’investissement SFR Développement) sont également investisseurs de G-Cluster contrôlée par la holding Softbank.

crédit photo  © AXL – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur