Cloud : Google a mis 10 heures à réparer Gmail

Cloud

Des ralentissements ont touché près d’un utilisateur de Gmail sur deux en début de semaine. Google a mis environ 10 heures à corriger le problème.

Un dysfonctionnement de Gmail, la messagerie de Google, a nécessité environ 10 heures d’intervention des équipes de maintenance et a affecté près d’un utilisateur du service sur deux. Il s’agit d’une des principales perturbations qu’ait connues la messagerie Cloud depuis son lancement.

Les utilisateurs concernés ont souffert de ralentissement dans la délivrance de leurs e-mails et de difficultés à télécharger les pièces jointes, en raison d’un bogue que Google a reconnu lundi 23 septembre vers 10h30, heure de New York. La firme a déclaré avoir réglé le problème vers 22 heures.

Les dysfonctionnements ont touché tant des utilisateurs grand public que les organisations employant l’offre payante.

200 millions d’utilisateurs concernés

Selon Google, 29 % des messages ont été retardé en moyenne de 2,6 secondes. Mais la firme reconnaît que certains messages ont été diffusés avec beaucoup plus de retard, sans toutefois préciser la durée maximale de ces ralentissements.

« Nous nous excusons pour la durée des dysfonctionnements du jour : nous avons conscience que la délivrance rapide des mails constitue un élément important de l’expérience Gmail. Les services délivrés ce jour sont loin des normes que nous nous sommes fixées », écrit Google sur la page consacrée au fonctionnement de Gmail.

Lors du dernier pointage donné par Google, voici plus d’un an, il y avait 425 millions d’utilisateurs de la messagerie dans le monde. Même avec des projections prudentes, le dysfonctionnement a touché probablement quelque 200 millions de personnes dans le monde.

crédit photo © Aleksandr Bedrin – Fotolia.com


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur