Cloud hybride : Cisco et Google s’épaulent pour leur montée en charge sur le marché

CloudDatacentersDéveloppeursIAASProjets
cisco-google-accord-cloud-hybride-ok-une

A travers un accord ficelé, Cisco et Google Cloud veulent favoriser la bascule des apps d’entreprises développées on-premise dans le Cloud.

Quand deux géants du numérique s’associent autour du cloud hybrideCisco et Google vont collaborer pour favoriser la bascule des applications déployées on-premise (sur les sites des entreprises) vers la plateforme Google Cloud.

Les deux fournisseurs technologiques cherchent à rassurer les entreprises à propos de la migration de leurs outils dans le cloud.  Un transfert souvent perçu comme périlleux au regard des risques d’interruption d’activité.

Google et Cisco veulent accompagner leurs entreprises clientes dans la planification de la migration. Les deux firmes, qui vont mêler leurs expertises réseaux et cloud, vont proposer un dispositif global pour “exécuter, sécuriser et surveiller les charges de travail”.

Bref, prendre toutes les mesures qui s’imposent pour limiter l’impact lié au changement d’environnement.

“Nous partageons la vision commune qu’un cloud hybride qui offre la vitesse de l’innovation dans un environnement ouvert et sécurisé apportera les solutions requises par nos clients”, évoque Chuck Robbins, CEO de Cisco.

Autre intérêt de l’approche combinée: des passerelles de développement, d’exécution et de production seront mises en place pour faciliter la création d’apps soit en environnement cloud soit à partir d’un modèle on-premise.

Les deux partenaires IT ont également fourni un effort pour rapprocher leur approche en termes de mise en réseau, de sécurité et contrôle. Le support technique sera aussi assuré de manière conjointe.

La solution de cloud hybride estampillée Google – Cisco sera disponible en accès limité à quelques clients dans le courant du premier semestre 2018 avant élargissement prévu courant 2018.

cisco-google-accord-cloud-hybride
Schéma de la collaboration technologique

Parmi les avantages de cette formule de cloud hybride mis en avant par Cisco et Google figurent l’accès à l’orchestration Kubernetes (plateforme open source qui automatise l’exploitation des conteneurs Linux initialement développé chez…Google), la gestion des services avec Istio (solution open source de gestion des microservices) et des API (connecteurs logiciels pour favoriser l’interopérabilité des apps) avec Apigee.

“Au coeur de cette architecture, on trouve les plateformes open source Kubernetes et Istio. Les clients pourront accélérer la modernisation des apps conçues on-premice en vue d’une bascule dans une technologie ‘cloud native’, précise la division Google Cloud dans une contribution blog.

La plateforme d’hyperconvergence Cisco HyperFlex sera mise à contribution pour exploiter Kubernetes et les conteneurs dans une approche “cloud ready”.

C’est un cap important pour Cisco qui ne s’est jamais autant impliqué dans le cloud avec un partenaire aussi stratégique que Google.

“Nous pensons que nous pouvons tirer profit de chaque écosystème”, estime Fabio Gori, en charge de la supervision Marketing Cloud chez Cisco, cité par Business Insider.

Pour Google Cloud qui monte en compétence avec un autre allié comme VMware, l’objectif est de se montrer plus offensif face à Amazon Web Services et Microsoft qui se montrent agressifs sur ce segment de marché du cloud hybride.

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur