Cloud hybride : EMC s’empare de Maginatics et Spanning

Cloud

EMC renforce son expertise dans le Cloud hybride en réalisant deux acquisitions supplémentaires, Maginatics éditant une passerelle pour le stockage fichier Cloud et Spanning, spécialiste de la sauvegarde Cloud.

Il y a quelques jours, EMC avait confirmé le rachat de CloudScaling, une start-up spécialisée dans le déploiement des environnements OpenStack. Elle propose une solution OCS (Open Cloud System) pour faciliter et optimiser le déploiement de Cloud privé reposant sur les différentes briques d’OpenStack. L’opération a été estimée à 50 millions de dollars avec comme objectif de se renforcer aussi dans le Cloud hybride.

Cette stratégie vient d’être complétée par le géant du stockage avec l’annonce de deux acquisitions supplémentaires. La première entreprise se nomme Maginatics, une start-up fondée en 2010 par Amarjit Gill et Jay Kistler. Outre une solution de NAS as a Service, l’entreprise propose une plateforme de stockage Cloud avec des espaces de nommage consistants accessibles à partir de n’importe quel lieu et appareil. Cette technologie offre la mobilité des données sur différents Clouds avec de la déduplication, de l’optimisation WAN, et le chiffrement de bout en bout. Ce rachat vient compléter l’offre de TwinStrata, qui proposait également une passerelle de stockage et qui a été intégrée aux baies VMax pour les considérer comme des tiers Clouds.

Spanning de la sauvegarde Cloud à Cloud

L’autre acquisition s’appelle Spanning. Cette jeune pousse Texane a été créée en 2010 par Charlie Wood et développe une solution de sauvegarde des données basées sur le Cloud. Elle permet notamment la récupération de données issues de Cloud public comme Google Apps ou Salesforce.com. EMC annonce que cette technologie va bientôt s’étendre à Office 365. Spanning était déjà partenaire d’EMC et Mozy sur ce sujet.

La firme de Joe Tucci n’a donné aucun élément financier sur ces deux acquisitions. On sait seulement que sur le plan organisationnel, les dirigeants des deux structures vont rejoindre une nouvelle entité d’EMC, Core Technologies qui est dirigée par Guy Churchward.

A lire aussi :

Les raisons du divorce entre Cisco et EMC
HP et EMC ne fusionneront pas

crédit photo@nata-lia-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur