Categories: CloudIAASPAASSaaS

Cloud : l’hyperscale domine les perspectives pour 2020

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Pour asseoir leur domination, les fournisseurs de l’informatique hyperscale (à très grande échelle) sont prêts à former de nouvelles alliances, notamment dans la sécurité et le calcul haute performance, selon les prévisions cloud de Forrester Research (en accès payant).

« En 2020, la bataille commerciale mondiale va s’intensifier entre fournisseurs de solutions, de plateformes, d’infrastructures et de gestion du cloud, pour conserver le leadership et l’attention des développeurs et des professionnels des infrastructures et des opérations (I&O) », a déclaré Dave Bartoletti, VP et analyste principal chez Forrester.

Voici les 5 grandes tendances qui se profilent pour l’année à venir :

75% des revenus pour le top 4

1. IBM et Oracle se recentrent >

Le marché du cloud public hyperscale est désormais dominé par AWS, Microsoft (Azure), Google et Alibaba Cloud. D’autres groupes IT, IBM et Oracle, ne vont pas le quitter. En revanche, ces deux multinationales pourraient recentrer leurs offres respectives. Ainsi, selon la société d’études et de conseil, « IBM poussera les entreprises à utiliser, sur n’importe quel cloud, la plateforme de développement OpenShift de Red Hat [que Big Blue a racheté l’an dernier] pour moderniser leurs applications métiers clés ». IBM devrait aussi conforter son approche sectorielle du cloud.

De son côté, Oracle, qui a négocié avec Microsoft Azure une interconnexion entre leurs infrastructures cloud respectives, pourrait recommander Azure pour des services de déploiement cloud polyvalents (IA, IoT, conteneurs…). Et, parallèlement, « se concentrer sur ses produits SaaS et sa base de données à gestion automatisée (Autonomous Database) ». Les analystes de Forrester prévoient aussi qu’Oracle négocient avec d’autres poids lourds du cloud public un accord d’interconnexion pour mieux répondre à la demande de ses clients.

Alibaba Cloud, de son côté, avec des revenus cloud mondiaux attendus à 4,5 milliards de dollars l’an prochain, pourrait dépasser Google. Ce dernier, en revanche, conserverait sa troisième position sur le marché nord-américain où la filiale cloud du groupe chinois Alibaba est en retrait.

L’an prochain, les quatre premiers fournisseurs de cloud hyperscale pourraient générer ensemble 75% des revenus du marché mondial des infrastructures (IaaS) du cloud public attendus à 75,4 milliards de dollars*.

2. Développement natif et OSS pour le cloud >

Le mouvement est porté par des technologies de maillage de services (Consul Connect, Gloo, Istio, Kuma, Linkerd 2, Maesh, Mesher et SOFAMesh…). « Istio se distingue comme projet logiciel open source (OSS) de premier plan. Des offres commerciales notables (AWS App Mesh, Google Anthos et VMware NSX SM) sont déjà disponibles. De même, Knative semble être un choix solide pour le serverless », a souligné Forrester.

3. Gestion du nuage informatique et securité cyber >

Les fournisseurs de services d’infrastructure cloud continuent d’investir. Les acteurs de la gestion du cloud cherchent, eux aussi, à construire et/ou acquérir des capacités de sécurité « au-delà de la gestion des identités et des accès (IAM) ».

VMware, par exemple, a acquis l’éditeur de cybersécurité Carbon Black cette année. Bien d’autres entreprises du secteur pourraient être la cible de repreneurs dans les mois à venir, dont Cybereason et SentinelOne dans la détection et intervention sur les terminaux (EDR), CloudPassage, Illumio et Threat Stack dans les solutions cloud de sécurité du Web (CWS), toujours selon Forrester.

4. Calcul haute performance (HPC) >

En 2020, 40% des décideurs en charge des infrastructures IT dans le monde pourraient s’appuyer sur une infrastructure cloud de calcul haute performance (HPC) pour gérer leurs charges de travail. Un taux qui progresserait ainsi de 4 points par rapport à 2018 et de 14 points par rapport à 2016. Une aubaine pour les opérateurs cloud hyperscale.

5. Le SaaS passe à l’hyperscale >

Des fournisseurs de logiciels en tant que service (SaaS) qui s’appuient sur leur propre fondation technique migrent progressivement vers les offres de fournisseurs de l’hyperscale pour l’infra. Infor, par exemple, a construit sa suite de gestion CloudSuite sur le cloud d’Amazon (AWS). Le mouvement devrait se confirmer en 2020.

*source : Forrester – The Public Cloud Market Outlook, 2019 to 2022.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Recent Posts

Droit à l’oubli : le mode d’emploi du Conseil d’Etat

Créé en 2014 par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), le "droit au déréférencement" ou "droit à l'oubli"…

2 jours ago

Cybersécurité : Tenable croque Indegy

Pour 78 millions $, Tenable s'offre Indegy, un spécialiste de la sécurité des systèmes de production industriels.

2 jours ago

Wi-Fi 6 : la barre des 700 Mbps/s a été franchie

La Wireless Broadband Alliance a confirmé la réussite de son essai de phase 1 de l'infrastructure et des services Wi-Fi…

2 jours ago

Open Source : des développeurs toujours plus impliqués

6 développeurs sur 10 ont renforcé leur implication dans l'open source en 2019. L'optimisme prévaut, malgré les doutes sur l'avenir,…

2 jours ago

Libra : l’UE recale encore la crypto-monnaie de Facebook

L'UE ferme la porte à l'utilisation des "stable coins", dont Libra, dans les pays de l'Union. Dans le même temps,…

3 jours ago

Microsoft 365 : bientôt une marque grand public ?

L'extension de la marque Microsoft 365 au grand public pourrait intervenir au printemps 2020.

3 jours ago