Cloud : la fondation OpenStack bénéficie d’un soutien massif des constructeurs et éditeurs

CloudIAASOpen Source

Avant même son ouverture, l’OpenStack Foundation rassemble déjà un panel impressionnant de supporters. Un signe encourageant pour le futur de cette pile cloud open source.

OpenStack est une pile cloud open source développée initialement par Rackspace et la Nasa. Elle permet de mettre en place des infrastructures de type IaaS (Infrastructure as a Service). Afin de garantir l’indépendance du projet, il a été décidé en octobre 2011 de mettre sur pied une fondation.

Cette dernière assurera la gouvernance du produit, favorisera la mise en place d’un processus de développement ouvert, animera la communauté et se chargera de créer un écosystème de sociétés autour d’OpenStack. Cette initiative se concrétise aujourd’hui par la mise en place des premières briques de la fondation.

Cisco, HP, IBM, Red Hat…

19 acteurs ont en effet répondu présents et souhaitent être membres de cette future fondation. Voici la liste des membres « Platinum » : AT&T, Canonical, HP, IBM, Nebula, Rackspace, Red Hat et SUSE. À compléter par les membres « Gold » : Cisco, ClearPath, Cloudscaling, Dell, DreamHost, ITRI, Mirantis, Morphlabs, NetApp, Piston Cloud Computing et Yahoo!.

Une longue liste, qui fait la part belle aux constructeurs de serveurs, aux spécialistes réseau, ainsi qu’aux éditeurs de distributions Linux (lesquels sont présents en force et comptent bien intégrer l’OpenStack à leurs offres respectives). Curieusement, un acteur manque toutefois à l’appel, la Nasa. Un oubli ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur