Le cloud Microsoft Azure s’attaque à la Chine

Cloud

Microsoft lance son cloud public Azure à l’assaut de la Chine. Pour y arriver, la firme américaine a dû toutefois partager avec un acteur local, 21Vianet.

Cap sur l’Asie pour le Cloud public de Microsoft, Azure. Le mois dernier, ce service de Cloud Computing atteignait les cotes du Japon. Aujourd’hui, c’est au tour de la Chine d’être envahie par l’offre du géant américain.

Microsoft Azure (ex Windows Azure) a donc officiellement ouvert ses portes en Chine. Toutefois, la firme de Redmond a dû passer par un acteur local pour arriver à ses fins : 21Vianet. Une société qui se veut le premier fournisseur de datacenters sur le territoire chinois.

« 21Vianet est un partenaire de confiance qui est en mesure d’offrir la qualité et la fiabilité que les clients exigent de Microsoft Azure. 21Vianet délivre les services Azure à partir de plusieurs endroits en Chine, afin de permettre la mise en place de scénarios de reprise après sinistre, » explique Takeshi Numoto, vice-président Cloud & Enterprise Marketing chez Microsoft.

Un marché qui devrait exploser

IDC indique que le marché du Cloud public a connu une hausse de plus de 40 % en Chine depuis 2012. Et cela devrait se poursuivre, voire s’accélérer. Microsoft devient aujourd’hui le premier fournisseur de solutions Cloud globales à pénétrer sur le marché chinois et se place donc favorablement pour profiter de cette croissance.

Ceci se fait toutefois au prix d’une perte de souveraineté sur le produit, ici opéré par un acteur local. La Chine s’affiche ainsi toujours plus comme un immense marché… réservé avant tout aux entreprises chinoises.

Crédit photo : © kebox Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur