Cloud : Microsoft investit massivement en Italie et en Pologne

BusinessCloud

Le premier datacenter de Microsoft Azure pour l’Italie sera construit à Milan tandis que la Pologne devient la première « région » de l’Est de l’Europe à proposer ses services Cloud.

En pleine pandémie de Covid-19, Microsoft poursuit ses investissements pour développer son offre Azure en Europe. En une semaine, ce sont deux annonces qui ont marquées cette accélération,

D’abord en Pologne avec un milliard de dollars investis sur sept ans. Outre l’ouverture d’un  datacenter, l’accord comporte un accord avec Chmura Krajowa (National Cloud). Il s’agit du plus grand MSP du pays créé en 2018 par la plus grande banque de Pologne, PKO Bank Polski, et le Fonds de développement polonais (PFR). L’accord prévoit aussi un large programme de formation aux technologies Microsoft.

 

Ensuite en Italie avec un plan d’ investissement de 1,5 milliard de dollars sur cinq ans dans le cadre d’une initiative de développement numérique  nationale baptisée  «Ambizione Italia #DigitalRestart» lancé en 2018.

 

Le plan comprend un accord avec Poste Italiane  qui, à l’instar de son homologue en France, s’est développée dans les services financiers ( banque et assurance) et de paiement pour l’e-commerce.

Le datacenter sera localisé à Milan, la capitale économique de l’Italie. Microsoft compte déjà des grandes entreprises italiennes comme Generalli, Luxottica ou Barilla parmi ses clients.
Selon les estimations d’une étude pilotée par Microsoft, l’ouverture de ses services Cloud pourrait créer 10 000 emplois et générer 9 milliards $ de revenus directs et indirects d’ici 2024.

Fin février, Microsoft avait annoncé son projet d’ouverture d’un datacenter en Espagne sans préciser sa localisation et un renforcement de son partenariat avec l’opérateur historique du pays Telefonica.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT