Cloud : Microsoft toujours porté par les résultats d’Azure

BusinessCloud
microsoft-france-green-it

Les revenus de la division « Intelligent Cloud » représente près d’un quart des résultats de Microsoft au troisième trimestre 2021. Sur une année marquée par la Covid-19, la division Azure a doublé son chiffre d’affaires.

Un an après le début de la Covid-19, Microsoft profite à plein du développement du cloud et des services associés.  «Le cloud Microsoft, avec ses solutions de bout en bout, continue de fournir une valeur irréprochable à nos clients, générant 17,7 milliards $ de revenus, en hausse de 33% d’une année sur l’autre», a déclaré Amy Hood, vice-présidente exécutive et directrice financière de Microsoft.

Avec un chiffre d’affaires de 41,7 milliards $ pour le troisième trimestre de son exercice fiscal (clos à fin mars), Microsoft poursuit sa transformation en « cloud company » avec 23 % des revenus provenant de sa division  » Intelligent Cloud », soit 15,1 milliard $.

Une rentabilité de 70% sur le Cloud

Et la rentabilité est insolente.  » Le pourcentage de marge brute du cloud commercial a augmenté de 3 points à 70% avec le changement de la durée de vie utile estimée de nos serveurs et équipements réseau » explique l’éditeur.

Dans le détail, les revenus commerciaux d’Office 365 ont augmenté de 22% sur un an tandis que Microsoft 365, la version « consumer » de la suite bureautique dépasse les 50 millions de clients ( + 37%) quand l’offre de CRM dans le cloud Dynamics 365 affiche une croissance de 45%.

Du côté de Teams, l’éditeur de Redmond revendique  plus de 145 millions d’utilisateurs actifs.

Parallèlement, Microsoft poursuit ses investissements dans « l’ingénierie du cloud » avec une augmentation de 6% des frais de recherche et développement à 317 millions $.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT