Cloud : New Relic rejoint la gouvernance de la CNCF

CloudLogicielsOpen Source

New Relic rend open source Pixie, plateforme logicielle d’observabilité, et conforte son influence au sein de la Cloud Native Computing Foundation (CNCF).

L’éditeur de logiciels New Relic conforte sa présence au sein de la Cloud Native Computing Foundation (CNCF), la branche informatique en nuage de la Fondation Linux.

New Relic a en effet confirmé intégrer, en tant que membre Platinum, le conseil de la CNCF, organisation dont l’entreprise californienne est membre depuis 2018.

Dans ce contexte, Pixie, plateforme d’observabilité pour clusters Kubernetes acquise par ses soins en 2020, a éte rendue open source sous licence Apache 2.0.

New Relic, Pixie et AWS

Par ailleurs, le fournisseur signale que Pixie Open Source, filtre eBPF (extended Berkeley Packet Filter) inclus sous Linux, est désormais disponible sur le cloud d’Amazon (AWS). Et ce dans le cadre du partenariat stratégique conclu l’an dernier entre les deux firmes.

En parallèle, New Relic a « ouvert » d’autres composants logiciels de son catalogue (kits de développement logiciel, interfaces en ligne de commande, outils d’intégration et de virtualisation…) pour harmoniser son offre avec les normes OpenTelemetry de la CNCF.

« L’open source est une valeur essentielle de New Relic et de Pixie. C’est la raison pour laquelle nous normalisons nos offres d’observabilité avec OpenTelemetry et que nous proposons Pixie en tant que projet open source à la CNCF », a déclaré Zain Asgar, directeur général et vice-président de Pixie (New Relic), dorénavant membre du board de la CNCF.

(crédit photo via pixabay)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT