Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Cloud : Oracle Database Service gagne Microsoft Azure

Larry Ellison et Satya Nadella, respectivement CTO cofondateur d’Oracle et CEO de Microsoft, ont présenté Oracle Database Service pour Microsoft Azure lors de l’événement Inspire 2022.

Service géré, Oracle Database Service pour Microsoft Azure permet aux clients Azure de provisionner, accéder, utiliser et suivre les services de bases de données hébergés par Oracle et d’en visualiser les journaux ainsi que les analyses dans leur tableau de bord Azure.

« Un mythe bien connu prétend que l’on ne pourrait pas exécuter de vraies applications sur deux clouds différents. Nous pouvons désormais dire que c’est faux, puisque nous donnons aux clients [conjoints] la possibilité de tester et de vérifier facilement la valeur combinée de bases de données Oracle et d’applications Azure », déclare Clay Magouyrk, EVP Oracle Cloud Infrastructure (OCI). Et d’ajouter : « aucune compétence approfondie de chacune de nos plateformes ou de configurations complexes n’est nécessaire; tout le monde peut utiliser le portail Azure pour exploiter la puissance conjointe de nos deux clouds. »

A quel prix pour les utilisateurs ?

En actant la disponibilité générale d’Oracle Database Service pour Microsoft Azure, Microsoft et Oracle renforcent leur collaboration. Leur ambition est de simplifier l’expérience multicloud de leurs clients conjoints, parmi lesquels AT&T, Marriott International, Veritas ou encore SGS.

L’initiative renforce l’accord de 2019 portant sur une interconnexion sécurisée, privée et à faible latence entre les infrastructures cloud des deux fournisseurs. Le service – Oracle Interconnect pour Microsoft Azure – est aujourd’hui proposé dans onze régions du monde. Des « centaines » d’organisations ont utilisé le service jusqu’ici, selon ses promoteurs.

A quel tarif pour les clients ?

Les multinationales américaines précisent dans un communiqué : « aucun frais supplémentaire n’est à prévoir pour utiliser Oracle Database Service pour Microsoft Azure, Oracle Interconnect pour Microsoft Azure ainsi que les données entrantes ou sortantes lors de leur déplacement entre OCI et Azure. Les clients ne paieront que les autres services Azure ou Oracle qu’ils utilisent, comme Azure Synapse ou Oracle Autonomous Database. »

(crédit photo © alice_photo – Adobe Stock)

Recent Posts

4 modèles de lapdocks pour les smartphones Android

Une station d'accueil pour smartphone, au format PC portable : c'est la promesse des lapdocks.…

1 heure ago

Charles Souillard, nouveau CEO de Bonitasoft

Charles Souillard succède à Miguel Valdés Faura comme CEO de Bonitasoft. Cofondateur, il était jusqu'à…

4 heures ago

Stéphane Lapierre, nouveau DSI dédié à la relation client de AG2R La Mondiale

Stéphane Lapierre rejoint le spécialiste de l'assurance en qualité de Directeur des systèmes d’information relation…

7 heures ago

Cloudflare : 1,25 Md$ pour financer des start-up en phase d’amorçage

Le fournisseur de services d’optimisation réseau fait équipe avec des capital-risqueurs. De jeunes pousses utilisatrices…

7 heures ago

Green IT : un « référentiel carbone » pour la dématérialisation

Un référentiel ouvert pour mesurer l'empreinte carbone de la chaîne de dématérialisation à travers 21…

9 heures ago

SAP Universal ID : la « phase deux » touche à sa fin

SAP entend boucler d'ici à fin 2022 la deuxième phase de son programme Universal ID.…

11 heures ago