Pour gérer vos consentements :

Cloud : Oracle renforce ses services Paas dédiés à l’intégration

Oracle renforce sa plate-forme Cloud en annonçant la disponibilité de deux nouveaux services iPaas (Paas spécialisé dans l’intégration) dédiés à l’intégration dans les environnements hybrides : Oracle SOA Cloud Service et Oracle API Manager Cloud Service. Tous deux viennent se greffer à la plateforme maison dédiée à l’intégration pour le Cloud (Oracle Cloud Platform for Integration, annoncée en juin dernier) et pensée pour faciliter le fonctionnement conjoint d’applications on-premise et Cloud.

SOA Cloud Service, bâti sur la suite SOA (Service-oriented architecture) maison, facilite le provisionning, simplifie la gestion, automatise les mises à jour et les opérations de scale-out, selon Oracle. Les développeurs spécialisés dans l’intégration pourront ainsi déployer leurs API plus rapidement, assure l’éditeur. Le service SOA Cloud (lire la fiche produit en PDF) intègre une fonction de portabilité permettant aux développeurs de migrer leur plate-forme d’intégration du Cloud vers des serveurs on-premise – ou vice-versa – au gré de l’évolution de la stratégie. Selon Oracle, cette fonctionnalité se révèle particulièrement intéressante pour les entreprises qui réalisent leurs développements et tests dans le Cloud, mais qui préfèrent conserver leur production sur les systèmes internes. De son côté, API Manager Cloud Services (fiche produit en PDF) permet aux développeurs de créer des API sur mesure et de les exposer, de façon sécurisée, en interne mais aussi à l’extérieur de l’entreprise.

SOA + iPaas

Selon une étude d’Ovum citée par Oracle, 88 % des entreprises s’intéressent aux plates-formes d’intégration en mode Cloud, qu’elles voient comme une façon de gagner en agilité dans l’intégration des environnements hybrides. « La transformation digitale et le besoin d’une plus grande agilité à un coût de revient moindre favorisent l’adoption de solutions d’intégration hybrides, avec comme option favorite la combinaison SOA et iPaas », assure Saurabh Sharma, analyste senior d’Ovum.

Le service SOA Cloud coûte 5 500 dollars par OCPU et par mois, sachant que l’OCPU est une unité Oracle correspondant à la puissance d’un cœur physique Intel Xeon, avec l’hyper-threading activé (soit deux vCPU). De son côté, API Manager Cloud Service est facturé 3 500 dollars par OCPU et par mois.

Oracle affirme que son Cloud supporte désormais plus de 70 millions d’utilisateurs et 33 milliards de transactions chaque jour. Le service est réparti sur 19 datacenters dans le monde, totalisant 700 Po de stockage.

A lire aussi :

La transition d’Oracle vers le Cloud prendra… des années
Oracle : vers une licence illimitée et perpétuelle pour les bases de données ?
95 % du catalogue d’Oracle sera dans le Cloud en 2015

Crédit photo : shutterstock

Recent Posts

FireEye + McAfee Enterprise : alias Trellix pour l’offensive XDR

Effective sur le plan capitalistique, la fusion entre FireEye et McAfee Enterprise l'est désormais aussi…

9 minutes ago

Cybersécurité : 5 priorités des DSI

Les priorités de protection exprimées par des responsables informatiques en France se concentrent sur les…

5 heures ago

Cybersécurité : un élan EDR en France ?

L'EDR a enregistré une nette progression dans le parc de solutions cyber des entreprises qui…

5 heures ago

Stockage primaire : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche du stockage primaire et en quoi se distinguent-ils ? Éléments…

8 heures ago

Investissements IT : Gartner prévoit 5,1% de croissance en 2022

Les investissements informatiques mondiaux augmenteraient de plus de 5% en 2022. Une année de perspectives…

23 heures ago

Smartphones : les constructeurs éteindront-ils la 2G avant les opérateurs ?

Android 12 embarque une option qui permet de désactiver la 2G. Avec elle, Google dame-t-il…

1 jour ago