Pour gérer vos consentements :

Cloud : le Pentagone suspend l’attribution du contrat à 10 Md$

Le Département de la défense des États-Unis (DOD) a décidé de suspendre le processus d’attribution de son méga-contrat de fourniture de services cloud.

Des changements à la tête du ministère ont précipité cette décision.

Le secrétaire à la Défense Mark Esper, qui a pris ses fonctions le 23 juillet 2019, va étudier plus avant les accusations de favoritisme, a annoncé jeudi 1er août le DOD.

Cette décision a été prise après une intervention expresse de Donald Trump. « Je reçois d’énormes plaintes au sujet du contrat avec le Pentagone et concernant Amazon […] Elles disent que ce n’était pas une offre concurrentielle », a déclaré fin juillet le président américain. « Je vais demander de regarder ça de très près pour voir ce qui se passe. »

AWS et Microsoft Azure seuls en lice

Le contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) du Pentagone sera attribué à un seul prestataire. L’enjeu : 10 milliards de dollars sur 10 ans.

De quoi attirer les poids lourds américains des services cloud.

Google, cependant, a jeté l’éponge dès octobre 2018, estimant n’avoir « pas reçu l’assurance » de la confirmité de ce contrat avec ses « principes en matière d’intelligence artificielle ».

Oracle et IBM, quant à eux, n’ont cessé de dénoncer un mode d’attribution jugé inéquitable. Sans convaincre, jusqu’ici. Oracle, s’estimant injustement écarté de l’appel d’offres, a déposé plainte l’hiver dernier. Mais un juge fédéral a rejeté ses arguments mi-juillet. Laissant Amazon Web Services (AWS) et Microsoft Azure seuls en lice.

Tous devront patienter pour savoir quelle suite sera donnée au contrat JEDI.

Le Département américain de la défense n’a pas livré d’échéance.

« Le secrétaire Esper s’est engagé à garantir que nos combattants disposent des meilleures capacités, y compris d’intelligence artificielle, pour rester la force la plus létale au monde, tout en protégeant l’argent des contribuables », a déclaré Elissa Smith, une porte-parole du Pentagone, comme l’a relevé Politico. Mais « aucune décision ne sera prise sur le programme [JEDI] tant que l’examen du dossier ne sera pas terminé », a-t-elle ajouté.

Guerre d’influence ou simple communication ?

(crédit photo © shutterstock)

Recent Posts

Classement Forbes : 20 milliardaires de la Tech

De Jess Bezos (Amazon) à David Duffield (Workday), voici la liste Fobres des 20 personnalités…

2 heures ago

Dix pistes d’action pour sécuriser l’open source

Comment améliorer la sécurité de l'open source ? Éléments de réponse avec le plan d'action…

3 heures ago

Twitter : Elon Musk joue les équilibristes

Après avoir annoncé la suspension de l'accord pour le rachat de Twitter, Elon Musk s'est…

3 jours ago

Cybersécurité : CyberArk crée un fonds doté de 30 millions $

Financer une nouvelle génération de start-up des technologies de cybersécurité, c'est l'objectif affiché par CyberArk…

3 jours ago

Silicon Day Workplace : quelle Digital Workplace à l’heure du travail hybride ?

Silicon.fr vous invite à Silicon Day Workplace, une journée dédiée aux enjeux de la Digital…

3 jours ago

La Google I/O 2022 en huit points

Chiffrement, recherche, déréférencement, objets connectés, assistant vocal, bureautique... Bilan de la Google I/O 2022 en…

3 jours ago