Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Cloud public : une croissance à deux chiffres en Europe

Le partage des investissements entre datacenter client et cloud public se poursuit.

En Europe, le marché des services de cloud public devrait croître en moyenne de 22% par an pour atteindre 239 milliards $ à horizon 2026, prévoit IDC.

Cette année, les hyperscalers (AWS, Microsoft, Google…) et d’autres fournisseurs actifs sur ce marché (OVHcloud, Orange…) se partageraient 113 milliards $.

Le conflit Russie-Ukraine a peu d’impact sur ce mouvement, jusqu’ici.

Qu’en est-il des priorités des acheteurs ?

Automatiser et sécuriser

De nombreux facteurs – optimisation de l’IT et des coûts, automatisation, flexibilité, responsabilité partagée en matière de sécurité cloud – poussent davantage d’acteurs, gouvernements inclus, à migrer applications et données dans le nuage informatique.

Confrontées à des défis multiples, dont les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et la pénurie de compétences IT, « les entreprises européennes veulent automatiser [davantage] leurs processus », a déclaré Andrea Minonne, analyste chez IDC. Elles migrent également vers le cloud pour se doter d’un socle technique dédié à l’analyse de données en temps réel.

Trois secteurs – les services professionnels, la banque et la fabrication discrète – absorbent près de 60% de la dépense totale dans le cloud public en Europe.

Dans ce contexte, les investissements dans le SaaS devraient encore être les plus conséquents sur le marché européen du cloud public cette année. Cependant, c’est le segment des plateformes en tant que service (PaaS) qui devrait être en plus forte croissance.

La dynamique est également élevée dans le cloud d’infrastructure (IaaS).

Selon un autre point de vue, celui du Cigref en France et de VOICE en Allemagne, de nombreuses organisations en Europe font le choix « de maintenir dans leurs locaux l’hébergement de certaines de leurs données, et les traitements associés. » De grands comptes clients redoutent la captation de la valeur par les hyperscalers et appellent de leurs voeux le déploiement d’un « cadre de confiance permettant de garantir la sécurité des données sensibles des entreprises et des administrations publiques dans le cloud. »

(crédit photo © Mopic – Adobe Stock)

Recent Posts

4 modèles de lapdocks pour les smartphones Android

Une station d'accueil pour smartphone, au format PC portable : c'est la promesse des lapdocks.…

3 heures ago

Charles Souillard, nouveau CEO de Bonitasoft

Charles Souillard succède à Miguel Valdés Faura comme CEO de Bonitasoft. Cofondateur, il était jusqu'à…

6 heures ago

Stéphane Lapierre, nouveau DSI dédié à la relation client de AG2R La Mondiale

Stéphane Lapierre rejoint le spécialiste de l'assurance en qualité de Directeur des systèmes d’information relation…

9 heures ago

Cloudflare : 1,25 Md$ pour financer des start-up en phase d’amorçage

Le fournisseur de services d’optimisation réseau fait équipe avec des capital-risqueurs. De jeunes pousses utilisatrices…

9 heures ago

Green IT : un « référentiel carbone » pour la dématérialisation

Un référentiel ouvert pour mesurer l'empreinte carbone de la chaîne de dématérialisation à travers 21…

11 heures ago

SAP Universal ID : la « phase deux » touche à sa fin

SAP entend boucler d'ici à fin 2022 la deuxième phase de son programme Universal ID.…

13 heures ago