Cloud public : la croissance toujours plus forte en 2021

CloudIAASPAASSaaS

Les réticences des entreprises concernant la migration de charges de travail critiques dans le cloud auraient été surmontées, selon Gartner. Le marché mondial devrait franchir les 332 milliards $ en 2021.

La bascule des investissements du datacenter vers le cloud s’est amplifiée avec la généralisation du travail et de l’enseignement à distance. Et les directions des systèmes d’information (DSI) ont surmonté les réticences concernant la migration de charges de travail critiques dans le cloud. C’est en tout cas le point de vue du cabinet Gartner.

Le marché mondial des services de cloud public devrait ainsi franchir les 332 milliards de dollars cette année 2021. Le secteur afficherait alors une croissance en valeur d’environ 23%, soit 4,7 points de plus que ne le prévoyait Gartner l’automne dernier.

« Les technologies telles que la conteneurisation, la virtualisation et le calcul à la périphérie du réseau (edge computing) sont de plus en plus courantes et conduisent à des dépenses cloud supplémentaires », a déclaré Sid Nag, VP de recherche chez Gartner.

Cloud public : le SaaS en tête 

Le logiciel en tant que service (SaaS), segment le plus étendu, pourrait peser plus de 122 Md$. Mais ce sont les infrastructures en tant que service (IaaS) (+38,5%) et les plateformes en tant que service (PaaS) (+67,7%) qui afficheraient les croissances les plus élevées.

En valeur, suivent les services cloud de gestion des processus métiers (BPaaS) (50,1 Md$ attendus) et les services de gestion et de sécurité en mode cloud (16 Md$).  Quant aux investissements des entreprises dans des solutions de bureaux hébergés/virtuels (DaaS, desktop-as-a-service) elles pourraient franchir les 2 milliards de dollars cette année.

Le cloud prend le pas sur le datacenter. Pour Gartner c’est une tendance de fond.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT