Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Cloud public : ces secteurs qui tirent la croissance en Europe

Malgré l’inflation et le contexte géopolitique troublé, les investissements dans le cloud public restent solides en Europe, a relevé IDC.

Selon les plus récentes prévisions de la société d’études, les dépenses cloud devraient rapporter 148 milliards $ aux hyperscalers et aux autres fournisseurs du cloud public actifs sur le continent cette année 2023. Un niveau sensiblement supérieur aux prévisions initiales.

Le taux de croissance moyen du marché sur la période 2021-2026 serait de 22% par an. La dynamique serait plus élevée encore (au moins 23%) dans les secteurs suivants :

– Les services professionnels
– La banque
– La fabrication discrète

Ces trois secteurs d’activité représenteraient ensemble plus d’un tiers de toutes les dépenses cloud. Des dépenses attendues à 258 milliards $ en 2026.

Cloud public : la SaaS d’abord, le PaaS ensuite

Les investissements cloud sont également soutenus par les défis associés à la donnée (protection, conformité, monétisation…), a souligné le cabinet américain.

La hausse des prix de l’énergie et les tensions géopolitiques modifient les plans informatiques des entreprises. Cependant, l’attention portée sur des solutions IT qui permettent d’optimiser les coûts, l’hybridation du travail et l’accélération de la numérisation stimulent toujours les budgets cloud. C’est en tout cas le message que veut faire passer IDC.

« Pénuries de compétences, inflation élevée et récessions potentielles impactent les investissements dans les technologies. Cependant, l’orientation des dépenses vers le nuage se confirme », a expliqué Andrea Minonne, responsable de recherche chez IDC. En outre, « les industries européennes basculent plus fréquemment vers des solutions cloud nécessitant un moindre investissement que les offres informatiques traditionnelles. »

Quels segments du marché « as a service » sont les mieux orientés ?

Le segment du logiciel en tant que service (SaaS) devrait à nouveau capter l’essentiel des dépenses opérées dans le cloud public cette année en Europe. Mais, ce sont les plateformes en mode cloud (Paas) qui afficheraient la plus forte croissance.

La dynamique est également élevée dans le cloud d’infrastructure (IaaS).

(crédit photo © Adobe Stock)

Recent Posts

Les choix d’OpenAI pour GPT-4o mini

Un modèle GPT-4o mini rejoint le catalogue d'OpenAI. De la conception à l'évaluation, il a…

18 minutes ago

Le Réseau interministériel de l’État, sujet à dépendance

La Cour des comptes appelle à formaliser et à professionnaliser certains aspects du RIE, tout…

21 heures ago

Etalab en position de faiblesse au sein de la Dinum

La Cour des comptes attire l'attention sur le risque d'affaiblissement d'Etalab, privé, ces dernières années,…

23 heures ago

Une Dinum « balbutiante » sur l’open data et les logiciels libres

Missions historiques de la Dinum, l'ouverture des données publiques et la promotion des logiciels libres…

1 jour ago

Pour son premier LLM codeur ouvert, Mistral AI choisit une architecture alternative

Pour développer une version 7B de son modèle Codestral, Mistral AI n'a pas utilisé de…

2 jours ago

Microsoft x Inflection AI : l’autorité de la concurrence britannique lance son enquête

L’Autorité de la concurrence et des marchés (CMA) britannique ouvre une enquête sur les conditions…

2 jours ago