Cloud : Scaleway lance ses serveurs Bare Metal Dedibox

CloudServeurs

Les serveurs dédiés en mode cloud de Scaleway affichent des performances CPU et disques « de 3 à 10 fois plus élevées » que les précédentes instances bare metal.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Simplifier la gestion d’une infrastructure IT sans être distancé par la concurrence, c’est l’ambition affichée par Scaleway avec sa nouvelle gamme Bare Metal Dedibox.

L’offre a été officiellement lancée jeudi par la filiale cloud d’Iliad. Avec ce service, les clients peuvent accéder en mode cloud à des ressources serveurs dédiées et facturées à l’heure (jusqu’à 500 heures par mois). Il est ainsi possible de louer un serveur dédié « haut de gamme » à partir de 0,40€HT/heure ou 199,99€HT/mois.

Contrairement aux instances bare metal C1 (ARM) de 2013 et C2 (x86) de 2016, cette nouvelle génération s’appuie sur « l’expérience des équipes Dedibox et sur l’écosystème cloud public Scaleway Elements ». Les serveurs sont donc livrés avec une adresse IP publique, a expliqué dans un billet de blog Laurent Blin, responsable marketing produit.

Six machiches dédiées

Les serveurs Bare Metal Dedibox sont équipés de processeurs AMD EPYC ou Intel Xeon, de disques SSD et d’un RAID soft, en fonction des modèles.

Qu’en est-il des OS ? Les distributions Linux Ubuntu, Debian ou CentOS sont proposées. Par ailleurs, l’accès KVM over IP (accès administrateur distant) est disponible.

Au lancement, les six références de machines dédiées (bare metal) ci-dessous sont proposées par le fournisseur français :

Scaleway – grille tarifaire HT Bare Metal Dedibox

Des performances augmentées

Pour répondre à l’évolution des usages, « nos nouvelles offres affichent des performances CPU et disques de 3 à 10 fois plus élevées que les précédentes instances bare metal », a déclaré Pierre-Yves Dubreucq, VP Bare Metal de Scaleway.

Scaleway – Benchmark CPU réalisé avec Geekbench
Scaleway – Benchmark disques réalisé avec Benchmark disk IOs

Une gestion simplifiée

La gestion des serveurs Bare Metal Dedibox s’effectue via la console ou les interfaces de programmation (API) ou bien encore l’interface en ligne de commande (CLI) de Scaleway.

À court terme, il sera également possible de piloter les serveurs avec des outils de type « infrastructure as code » (IaC) comme Terraform ou Ansible.

D’autres options seront proposées dans les semaines à venir dont l’IP Failover, le Reverse DNS, le VPC (Virtual Private Cloud), le backup et le monitoring.

Scaleway a précisé que ses serveurs Bare Metal Dedibox sont hébergés dans son datacencer DC5 parisien. Il le seront aussi, prochainement, dans son centre d’Amsterdam.

(crédit photo de une © shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :