Oracle Solaris 11.2 adopte OpenStack

CloudVirtualisation

La plate-forme cloud OpenStack fait son entrée dans Solaris 11.2. L’OS propose également diverses améliorations dans le secteur de la virtualisation réseau et des conteneurs.

La dernière version de l’Unix propriétaire d’Oracle, Solaris, vient de voir le jour. Solaris 11.2 est accessible en mouture bêta pour les serveurs x86 et Sparc depuis cette page web.

La principale innovation de cette version réside dans l’intégration de la plate-forme cloud open source OpenStack (confirmant ainsi l’intérêt porté par Oracle à cette technologie, voir « Cloud : Oracle se prend d’affection pour OpenStack »). Les utilisateurs de Solaris pourront ainsi mettre en place des cloud en s’appuyant sur une technologie ouverte et reconnue.

« Cette plateforme complète permet de déployer des cloud professionnels de façon simple, efficace, sécurisée, standardisée et ouverte, pour aider les entreprises à accélérer leur activité et à exploiter tout le potentiel du cloud tout en diminuant leurs coûts », explique John Fowler, vice-président exécutif Systems chez Oracle.

SDN et virtualisation

Solaris 11.2 progresse également dans le secteur du SDN (Software Defined Networking), une fonctionnalité introduite dans Solaris 11.1 (voir « Solaris 11.1 booste Oracle Database »). Nous notons ainsi l’arrivée d’outils permettant d’administrer aisément des switchs virtuels et d’API offrant de gérer le SDN depuis les applications.

Côté virtualisation, les efforts ont porté sur les conteneurs Solaris (Zones). Ces derniers peuvent maintenant être reconfigurés à chaud, sans redémarrage du système invité. Les Kernel Zones permettent d’améliorer le degré d’isolation entre le système hôte et son invité. Ils fournissent à la fois un noyau et un environnement utilisateur, là ou les Zones classiques se limitent au seul environnement utilisateur. Un bon compromis entre conteneurs et virtualisation.

Notez enfin que Java 8 fait son entrée dans cette mouture de Solaris. Voir à ce propos notre article « Oracle Java SE 8 fait son entrée, sur les serveurs et dans l’embarqué ».


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La saga Oracle


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur