Cloud : plus d’un milliard par trimestre pour AWS

CloudComposants

AWS domine toujours outrageusement le marché du Iaas. Mais, grâce à une croissance supérieure à plus de 150 %, Microsoft apparaît désormais comme le numéro 2 sur ce segment.

Cloud synergy Q1 2014Selon le cabinet d’études Synergy Research Group, AWS, l’activité Cloud d’Amazon, génère désormais plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires chaque trimestre. L’essentiel provenant des services d’infrastructures. Soit la quasi-totalité du chiffre d’affaires que le cyber-libraire déclare sur sa ligne ‘autres revenus’, où est intégré le chiffre d’affaires du Cloud (1,257 Md$ au premier trimestre 2014).

Dans son baromètre pour le premier trimestre 2014, le cabinet estime que AWS s’adjuge près de 30 % du marché des services d’infrastructure dans le Cloud au premier trimestre, avec une croissance de 67 % sur un an. C’est davantage que ses quatre poursuivants (Microsoft, IBM, Salesforce et Google) réunis, notent les analystes. Qui relèvent tout de même la progression de Microsoft : +154 % sur un an. Une croissance très supérieure à la moyenne du marché (proche de 50 %) qui permet à Redmond de « s’extraire du peloton » pour apparaître comme le rival le plus menaçant pour Amazon. Azure ne pèse toutefois qu’environ 8 % du marché qu’étudie Synergy (Iaas, Paas, Cloud privé et hybride). Soit plus de trois fois moins que le leader, Amazon Web Services.

Un marché en voie de concentration

Au premier trimestre, ce marché représentait 3,5 Md$ selon les analystes. Synergy note qu’au cours des 12 derniers mois, Amazon, Microsoft, IBM et Google ont tous connu des rythmes de progression supérieurs au marché, le signe d’un mouvement de concentration sur quelques acteurs majeurs.

Signalons que Rackspace, un des acteurs encore indépendants du Cloud à l’origine du framework open source OpenStack, est à vendre. Au premier trimestre, ce spécialiste du hosting et du Cloud a réalisé un chiffre d’affaires de 421 M$, en progression de 16 % sur un an. Côté en bourse, l’action de Rackspace a été impactée par le scepticisme des investisseurs, mais reste valorisée  à 4,6 Md$. Rappelons qu’en juin 2013, IBM a mis la main sur SoftLayer, spécialiste du Cloud public, pour 2 Md$.

En complément :

Cloud hybrides : Microsoft mène la contre-offensive contre Amazon

Amazon Web Services : offensive du géant du Cloud sur la DSI

Prix du Cloud : Microsoft Azure entraîné dans la spirale du low cost

Tarifs, fonctionnalités : Google déclare la guerre à AWS sur le Cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur