Cloud : vers une alliance entre Microsoft et VMware ?

CloudDatacentersIAASPAASVirtualisation
atos-continuite-cloud

Concurrent sur le logiciel, VMware et Microsoft pourraient se rapprocher sur leurs technologies Cloud afin de favoriser l’interopérabilité, selon The Information.

Concurrents dans le domaine du logiciel, Microsoft et VMware seraient sur le point de s’allier dans le cloud où chacun brille dans son domaine : Azure pour le premier, la virtualisation pour le second avec 500 millions de clients à travers le monde avec ses datacenters privés.

A l’instar de son alliance avec AWS  conclue en 2016,  VWmare  serait donc en discussions avancées avec Microsoft sur un partenariat qui porterait sur le transfert des applications et des charges de travail vers le Cloud, en l’occurrence Azure, selon The Information.

Rendre VMware moins dépendant d’AWS

Grâce à son partenariat avec VMware, AWS dispose également d’une stratégie de cloud hybride solide et peut répondre aux besoins des entreprises de multiples façons.  L’accord de 2016 prévoit que VMware  exploite les infrastructures d’AWS pour proposer des architectures de Cloud hybrides à ses clients. Les administrateurs d’infrastructures VMware dans les entreprises peuvent utiliser leur vCenter pour provisionner des infrastructures sur AWS.

L’accord serait gagnant-gagnant pour les deux éditeurs. Pour VMware, ce serait une manière de se défaire de l’emprise d’Amazon, devenu davantage un concurrent qu’un partenaire.

Pour Microsoft, c’est une manière d’anticiper l’enterrement prochain de Windows Server 2008, programmé pour janvier 2020, en profitant des solutions VMware pour faciliter la migration.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur