Cloudera racheté par deux fonds d’investissement

Big DataBusinessCloudData & Stockage

Les fonds d’investissement Clayton Dubilier & Rice et KKR vont sortir Cloudera de la bourse de New-York en rachetant l’ensemble des actions pour 4,7 milliards $.

Cloudera en Bourse, c’est fini. Près de quatre ans après son IPO sur le Nasdaq, la plateforme de services et d’analyse de données dans le Cloud va être (re) privatisée. Les sociétés de capital-investissement Clayton Dubilier & Rice LLC (CD&R) et KKR & Co vont débourser 4,7 milliards $ pour racheter les actions du marché.

Il y a quatre ans , la valorisation de Cloudera, au moment de son introduction en Bourse, frisait les 2 milliards.

« Nous croyons au cloud hybride et souhaitons continuer à investir pour étendre nos offres. Être une entreprise privée peut nous aider à traverser la transition plus en douceur », a déclaré Mick Hollison, président de Cloudera.

Depuis sa création en 2008, Cloudera a plusieurs fois fait évoluer son offre et son modèle.

En 2018, elle avait fusionnée avec Hortonworks, son grand concurrent sur la distribution de la plateforme de Big Data Hadoop pour 5 milliards $. Un an plus tard, elle alignait sa politique de licence sur celle d’Hortonworks et passait en open source tous ses logiciels de traitement de données. 

 

Cloudera en France depuis 2014

Les actions de la société basée à Palo Alto ont largement sous-performé depuis son introduction en bourse en 2017. Les revenus trimestriels de la société ont augmenté de 7% pour atteindre 224,3 millions de dollars et sa perte nette par action s’est réduite à 14 cents, indique Reuters.

Présente en France depuis 2014, elle avait confié son développement à Romain Picard, un ancien de SAP. Il a été promu fin mai  au poste de vice-président Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA).


Avis d'experts de l'IT