Cloudera renforce la sécurité de Hadoop avec Gazzang

Big DataDSILogicielsSécurité

Cloudera a annoncé l’acquisition de Gazzang, une start-up spécialisée dans le chiffrement des environnements Big Data. La sécurité des distributions Hadoop devient un vrai sujet pour les éditeurs.

Il y a un mois, Hortonworks annonçait l’acquisition de XA Security. Il s’agissait de la première acquisition pour la distribution Hadoop. Comme un écho, voici qu’un autre éditeur a décidé de mener son premier rachat (en dehors de Myrrix en 2013 qui était une acquisition de talents) dans le même domaine, celui de la sécurité de solution de traitement de grand volume de données. Cloudera a indiqué avoir racheté Gazzang, une start-up spécialisée dans le chiffrement des environnements Big Data. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

La société basée à Austin au Texas propose un service de chiffrement des données stockées dans des environnements Hadoop (ZnCrypt) et un autre pour la gestion des accès via des clés, token ou autres protocoles d’authentification. Par ailleurs, les solutions de la jeune pousse sont compatibles avec plusieurs types de base de données, comme Cassandra (Apache et Datasax), MongoDB, Couchbase, Amazon Elastic Map Reduce et la distribution Hadoop de Pivotal.

Un renforcement de la sécurisation des éléments de Hadoop

Comme de plus en plus d’applications ont besoin d’accéder à une infinie variété de données, Cloudera se positionne comme un « hub des données de l’entreprise ». La question de sécurité prend donc ici toute son importance en matière d’accès notamment. « La sécurité des données n’est pas une variable dans une checklist pour les DSI, il s’agit d’une priorité pour l’entreprise », explique Tom Reilly, CEO de Cloudera dans un communiqué. Il ajoute que cette sécurisation est d’autant plus pertinente, « en passant dans une ère de l’Internet industriel et l’Internet des objets qui vont amplifier le phénomène de Big Data ».

Cloudera dispose déjà de nombreuses mesures de sécurité, rappelle GigaOM, qu’il a intégré dans sa distribution. On peut citer Kerberos pour gérer les accès à un cluster Hadoop. Il y a également le projet Apache Sentry de gestion des accès à des données ou métadonnées stockées dans Hive ou Impala. Enfin, l’éditeur participe avec Intel au projet Rhino de chiffrement au niveau de la puce. Nul doute que les équipes de Gazzang travailleront sur ce projet pour l’affiner et l’améliorer.

Cette proximité avec Intel s’est trouvée renforcée aujourd’hui avec la nomination de Kim Stevenson, CIO du fondeur, comme membre du conseil d’administration de Cloudera. En mars dernier, la firme de Santa Clara a investi 740 millions de dollars dans Cloudera en s’octroyant 18% du capital.

Lire aussi :

Reportage dans la Silicon Valley : un outil de recherche Cloudera pour le Big Data Hadoop

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur