Club CRIP: gouvernance, mainframe … et une antenne à Toulouse

GouvernanceRéseaux

Le CRIP a réuni une bonne centaine de ses membres ce 13 octobre pour un premier briefing sur la gouvernance IT. Un point sur les travaux et initiatives en cours

Au pavillon Dauphine à Paris, les membres du club des Responsables production informatique (CRIP) ont pu partager le vécu de plusieurs entreprises en matière de gouvernance des activités Infrastructures et Production au sein des DSI.
L’étude n’est pas terminée, puisqu’elle doit encore se prolonger par une série d’entretiens -une trentaine au total-, mais les premières contributions de ce groupe de travail ont été présentées, avec des témoignages sur la mise en place de modèles de gouvernance appliqués à l’informatique de production, donc la question délicate du pilotage de leurs activités, la mise en place de ‘Service managers‘ ou encore la supervision de l’alignement de la production avec la stratégie métiers de l’entreprise.

Les membres du CRIP ont également eu accès à une première ébauche d’un référentiel d’analyse des coûts de la production informatique, référentiel élaboré en collaboration avec le club des DSI CIGREF. La publication d’un livre blanc est programmé.

Par ailleurs, le CRIP a confirmé la création d’un nouveau groupe d’étude sur les postes de travail de nouvelle génération (Desktop NG): les aspects techniques, la virtualisation (VDI), la mobilité, l’intégration des terminaux personnels, le collaboratif.

Du côté du groupe de travail ‘Datacenter, ‘ il a été confirmé un rapprochement avec l’ETSI, l’organisme européen de normalisation, sur le thème de l’efficacité énergétique et de l”lT durable‘. “Le CRIP dispose désormais officiellement d’une représentation au sein de cet organisme dans ce domaine», s’est félicité François Stéphan, directeur délégué du CRIP.

Autre évolution au sein du CRIP, le groupe d’étude du référentiel CMDB (Configuration management database) devient un groupe de travail orienté bonnes pratiques ITIL Ses premières réunions ont été programmées lors de cette rentrée 2011.

Une antenne du CRIP à Toulouse
Le club essaime en province! Une première antenne régionale vient de se mettre en place à Toulouse, à l’initiative, notamment, de Marc Begué (CNES), Véronique Bardet (Banque Postale), François Deforge (Crédit Immobilier de France). Elle compte déjà une quinzaine de membres, dont certains autres piliers de l’industrie  toulousaine, tels que Thalès Alenia Space (joint-venture Thalès et Finmeccanica, ex Alcatel Satellites) représenté par Didier Meslier.

CRIP Toulouse, Marc Begué (CNES)
CRIP Toulouse, Marc Begué (CNES)

Par rapport à l’organisation de grands groupes, nous avons constaté ensemble qu’il existe une attente s’agissant des responsables de production IT», explique Marc Begué. “Beaucoup d’entre nous sont loin des sièges parisiens. En province, on a vite fait de se refermer sur son sort.  Or le fait que nous puissions échanger au niveau local, est fructueux . Les retours d’expérience peuvent faire gagner énormément de temps -et cela en se dispensant des délais des fournisseurs parfois. Par exemple, sur un projet de ‘load balancing’, nous avons pu gagner 6 à 8 mois, en ciblant directement une maquette -avec, en outre, l’avantage d’une sorte d’arbitrage extérieur par rapport à nos questionnements en interne».

La prochaine antenne du CRIP à voir le jour devrait être en Rhône-Alpes à l’initiative, notamment, de Patrick Duriez (groupe Casino). Pour  la région Ouest, des contacts sont noués avec le club CRI Ouest (basé à Nantes).
___
[A suivre sur SiliconDSI:

-mise en place du portail collaboratif “Bee-Inn”
-un livre blanc “Maîtrise des coûts en environnement mainframe”].


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur