Club-Internet serait à  vendre. Plausible?

Régulations

Deutsche Telekom étudierait la cession du FAI français. Première étape d’une sortie du marché hexagonal?

Selon

le Figaro, la nomination de Nicolai Beckers à la tête de Deutsche Telekom France serait la première étape d’un processus de cession. Le quotidien rappelle que ce manager allemand, un financier, connaît parfaitement les comptes de Club-Internet, pour en avoir été le DAF (directeur administratif et financier). En clair, il serait la personne la mieux placée pour orchestrer la vente. Rappelons que le groupe s’est déjà séparé de Siris, vendu au groupe Louis Dreyfus (LDCom). Conséquence, c’est tout Deutsche Telekom France qui a été destabilisé, indique le journal. Plusieurs acquéreurs pourraient être intéressés par le rachat du FAI français: Cegetel, LDCom ou encore Tiscali. Par ailleurs, T-Systems, autre filiale du groupe allemand, spécialisée dans les services informatiques pourrait être vendue à Cap Gemini. En France, Club-Internet est le troisième fournisseur d’accès en nombre d’abonnés (plus d’un million) dont 140.000 en ADSL. Le FAI vise les 200.000 abonnés haut-débit avant la fin de l’année, notamment grâce à une politique de baisse de prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur