Cluster de 12 Pocket PC… A quoi ça sert ?

Régulations

Gadget, vitrine technologique pour maquettistes numériques ou simple opération marketing ? SPB Software House a réalisé le premier cluster PPC à base de Pocket PC !

Réunir 12 Pocket PC en cluster infrarouge pour atteindre les performances d’un Pentium II ?

11 Pocket PC représentent les noeuds du cluster, tandis que le dernier fournit les informations de process, contrôle ses compagnons et collecte les résultats. La configuration s’est révélée capable de traiter l’insolvable problème mathématique ‘3n+1‘, idéal pour tester le calcul parallèle. OK, le projet est une réussite technique qui démontre la maîtrise de SPB Software House, spécialiste des applications pour Pocket PC. Mais qu’offre-t-il de plus qu’une originale opération médiatique ? Des supercalculateurs mini, mini, mini? La création de clusters à base de consoles de jeu PS2 de Sony ou XBox de Microsoft sous Linux se justifie par le rapport puissance/ prix qui permet de disposer d’une réelle puissance de calcul au moindre coût, matériel et consommation. Mais qu’en est-il ici ? L’éditeur annonce qu’il souhaitait comparer les performances de plusieurs Pocket PC reliés à un cluster, par rapport à un Pentium. Il est évidant que la comparaison de la puissance de calcul d’un unique Pocket PC, aussi puissant soit-il, avec un processeur classique, présente très peu d’intérêt. Cela justifie-t-il la construction d’un mini supercalculateur ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur