« Du code au cloud » : Docker se pose en pipeline pour les développeurs

Quoi de neuf à venir dans Docker ? Entre autres, une jonction avec GitHub Actions et un back-end WSL 2 pour les systèmes Windows.

La feuille de route* où sont consignés ces changements est désormais publique.

L’initiative accompagne le recentrage des activités de Docker sur les développeurs.

Voilà près de quatre mois que l’entreprise américaine a annoncé ce tournant stratégique.
Elle avait officialisé, à cette même occasion, la vente de son portefeuille de solutions B2B à Mirantis, spécialiste OpenStack et Kubernetes.

Le mot d’ordre alors communiqué était de se poser en alternative aux offres managées des hyperscalers.

Docker Hub : au-delà du registre

On en sait maintenant un peu plus sur ce qu’impliquera cette offensive.

Docker Desktop fera l’objet d’une extension sur trois axes :

  • Accélérer l’intégration des développeurs au sein des équipes et des workflows
  • Les aider à se familiariser au développement en conteneurs
  • Améliorer la collaboration

Il s’agira notamment de faciliter l’accès aux services en amont (registre, intégration continue…) sans avoir à quitter le CLI.

Concernant Docker Hub, l’ambition est d’en faire « plus qu’un registre ». En l’occurrence, y centraliser les intégrations de solutions partenaires pour permettre aux développeurs de se constituer des pipelines « à la demande ». Objectif : faciliter le passage « du code au cloud ».

Ces différentes fonctionnalités seront disponibles sur abonnement mensuel, dixit Docker, sans plus de précisions.

* Parmi les ajouts récents, on notera :

  • Pour Docker Hub, la possibilité de recherches des équipes et des membres d’une organisation
  • Pour Docker Desktop, une interface graphique de gestion des applications conteneurisées
  • Sur l’un et l’autre service, l’authentification forte