Collaboratif : IBM va couper Watson Workplace le 28 février prochain

Le 28 février 2019 le glas sonnera pour la messagerie collaborative Watson Workplace d’IBM.

Délaissée au profit d’équivalents désormais bien installés à l’instar de Slack ou Microsoft Teams, Cisco Webex Teams, la messagerie d’IBM qui mettait en avant son intelligence artificielle n’aura ainsi duré que deux ans.

Les fonctions cognitives contenues dans l’option Moments étaient la marque de fabrique de Watson Workplace et elles permettaient de résumer les conversations et également de connecter des modules de traduction automatique, par exemple. 

Sametime comme alternative

Dernièrement la firme avait mis à jour la messagerie en ajoutant l’enregistrement des discussions audio et vidéos. Le service était gratuit et il fallait opter pour un abonnement payant pour bénéficier d’outils supplémentaires avec Watson Workplace Essentiel et sa version Plus qui incluait une fonction de conférences vidéo.

Pour assurer la transition, un logiciel et une API sont disponibles afin de sauvegarder les données des utilisateur, et pour remplacer Watson Workplace, IBM conseille d’exploiter son logiciel Sametime.

Les données seront supprimées fin mars, 30 jours après l’extinction du service. En décembre IBM s’était déjà séparé de logiciels historiques, tels Notes, Domino ou Collections. Ils ont été vendus à l’indien HCL au prix de 1,8 milliard de dollars.