Pour gérer vos consentements :

Collaboratif : Microsoft met une dose de Cortana dans Teams

Lancée il y a tout juste un an, la messagerie collaborative Teams,de Microsoft s’enrichit de nouvelles fonctionnalités.  Elles seront progressivement intégrées au fil de l’année selon le communiqué diffusé par l’éditeur de Redmond et l’IA est mise à contribution pout améliorer les usages du travail collaboratif.

Au menu des nouveautés, Teams va permettre  d’enregistrer les réunions « avec transcription automatique et timecoding » dans le Cloud pour faciliter les recherches, indique Microsoft. La reconnaissance faciale sera intégrée ultérieurement pour attribuer les propos à chaque protagoniste.
Dans cette veine, une fonction de traduction automatique va aussi être déployée pour permettre des échanges multilingues  au sein d’une même réunion.

Cortana s’invite sur Teams

Cortana, l’assistant personnel, est mis à contribution pour favoriser les commandes vocales en langage naturel, notamment passer un coup de fil ou ajouter un participant à un projet.
Au rayon « confidentialité », on pourra désormais flouter l’arrière plan d’une conversation vidéo.

Enfin, Microsoft poursuit l’intégration plus large de Teams dans les systèmes de salle de réunion avec les gammes de HP et Lenovo qui rejoignent celles de Logitech, Crestron et Polycom. Par ailleurs, l’outil collaboratif sera supporté nativement sur son écran tactile Surface Hub.

Intégré dans Office 365, Teams revendique  200 000 entreprises utilisatrices et 3 millions d’équipes crées. Il est disponible dans 39 langues.

Recent Posts

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

2 minutes ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

2 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

7 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

23 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

24 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

1 jour ago