Pour gérer vos consentements :

Collaboratif : Slack Enterprise Grid ajoute une couche de chiffrement

L’outil collaboratif Slack chiffrait déjà les données, mais aujourd’hui, la protection est doublée avec l’arrivée de Slack Enterprise Key Management (EKM).

Cette fonction complémentaire à Enterprise Grid ajoute une couche de cryptage supplémentaire.

Les clés de chiffrement contrôlés par le client

C’est le client qui dispose du contrôle total de ses propres clés de chiffrement et qui peut les révoquer quand il le souhaite. Il est également possible de voir comment les données sont utilisées à partir des journaux d’activité détaillés dans le KMS AWS d’Amazon.

A noter qu’une révocation ne vient pas interférer avec la capacité qu’ont d’autres utilisateurs à utiliser Slack. Ainsi il est possible de révoquer l’accès à certaines données selon des créneaux horaires définis préalablement.

Avec cette fonction, Slack souhaite également séduire des institutions assez réticentes envers les outils collaboratifs en raison d’un besoin de sécurité renforcé. C’est notamment le cas des marchés des services financiers, du secteur de la santé et des institutions gouvernementales.

Teams, principal concurrent chez les grandes entreprises

Engagé dans une course poursuite avec Teams de Microsoft, Slack poursuit sa croissance et revendique sa présence dans plus de 150 pays.

Pour la première fois en janvier, la solution de travail collaboratif a annoncé le nombre de ses clients payants ( versus le nombre d’équipes payantes ) : 85 000, soit une augmentation de 50 % sur un an.

Lancée début 2017, sa version dédiée aux grandes entreprises a semble-t-il rencontrée son marché puisque Slack revendique 65 des 100 entreprises du Fortune 100 parmi ses clients.

Slack a déposé un dossier d’introduction à la Bourse  de New-York. Depuis sa création en 2013, la start-up a multiplié les levées de fonds : pas moins de 1O opérations pour un montant total de 1,2 milliards $ . Sa dernière opération d’un montant de 427 millions $, en août dernier, la valorisait un peu plus de 7 milliards $.

Recent Posts

Pistage : les navigateurs ne s’attaquent pas qu’aux cookies

Dans la lignée de Brave, Firefox met en place un mécanisme de filtrage de certains…

6 heures ago

Open Source : la Fondation Linux veut normaliser l’accès aux DPU

L’effort porte sur la standardisation de la pile logicielle prenant en charge les processeurs de…

8 heures ago

vSphere+ : qu’y a-t-il dans la vitrine multicloud de VMware ?

VMware a structuré une offre commerciale favorisant l'accès à des capacités cloud à travers vCenter.…

8 heures ago

Le PEPR cybersécurité prend forme : les choses à savoir

Le PEPR rattaché à la stratégie nationale de cybersécurité a connu une forme d'officialisation la…

13 heures ago

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésente les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

1 jour ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

1 jour ago