Collaboration : Atlassian bascule dans le télétravail

CollaborationLogicielsProjets

Les employés de l’éditeur de logiciels Atlassian pourront tous opter pour le télétravail, même après la crise liée au Covid-19.

Chez Atlassian, le travail à distance (remote work) gagne du terrain.

L’éditeur australien de solutions de collaboration et de développement a récemment annoncé qu’il n’exigerait plus de ses salariés qu’ils travaillent depuis ses locaux.

Les employés de la firme pourront tous opter pour le télétravail à temps plein ou partiellement. Et ce même après la sortie de crise liée à la pandémie de Covid-19, a indiqué l’entreprise dans un billet de blog interne, dont Business Insider s’est fait l’écho.

Guerre des talents

En optant pour le télétravail, Atlassian peut étendre ses recrutements à des candidats éloignés des régions dans lequelles ses bureaux sont installés. Il n’est pas question, cependant, d’imposer un modèle entièrement distant comme l’a fait GitLab, par exemple.

« Nous pensons que le monde post-Covid verra une augmentation du travail à distance dans tous les secteurs. Nous voulons être à la pointe de ce mouvement pour nous-mêmes et pour nos clients », a déclaré le cofondateur et co-CEO d’Atlassian, Scott Farquhar.

Atlassian est « une entreprise mondiale » qui a déjà l’expérience d’équipes travaillant à distance et ambitionne « d’atteindre les talents qui se trouvent au-delà de ses bureaux. »

D’autres groupes technologiques, dont Facebook et Twitter, ont fait un choix similaire.

(photo by Alex Qian from Pexels)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT