Colt dresse un pont entre l’Europe et l’Islande

DatacentersOperateursRéseaux

Colt étend son réseau en ouvrant un nouveau point de présence à Keflavik en Islande, dans un datacenter entièrement alimenté en énergies renouvelables.

Colt étend son réseau de communication. L’opérateur annonce l’ouverture d’un nouveau POP (point de présence) à Keflavik en Islande, dans le datacenter de Verne Global (où il a installé un centre modulaire de 500 m²). Ce centre de données se distingue notamment par son alimentation composée d’une double source d’énergie entièrement renouvelable : la fraîcheur du climat islandais pour refroidir les infrastructures d’une part et, d’autre part, l’énergie hydroélectrique et géothermique pour l’alimentation électrique.

Situé entre les continents européens et américains, le datacenter de Keflavik assure des temps de réponse de 20 millisecondes avec Londres et Paris, et 42 ms jusqu’à New York, selon Verne Global. Une performance suffisante pour la plupart des applications. Rappelons que Colt propose des solutions de colocation, des services IT managés et l’accès au réseau, de la téléprésence, notamment. Infrastructure et services dont bénéficieront directement les clients de Verne Global.

19 datacenters

Ce nouveau POP offre surtout à Colt un pont entre l’Europe et l’Islande. Pont que l’opérateur renforcera par la mise en place d’une boucle reliant le site islandais aux infrastructures de Londres et d’Amsterdam. De quoi proposer des solutions de communication de bout en bout à ses clients entreprises, opérateurs et partenaires de distribution entre l’île et le continent européen. La connexion devrait être opérationnelle mi-2012. Le POP de Keflavik s’ajoute au 19 datacenters de Colt en Europe (21 pays) et aux États-Unis qui cumulent quelques 35 000 km de réseau en fibre optique.

L’Islande s’inscrit donc comme une plaque de plus en plus incontournable des échanges numériques transatlantiques. « Islande est en passe de devenir le nouvel épicentre business entre les États-Unis et l’Europe en raison de sa position géographique et de sa richesse en termes d’énergies renouvelables, souligne François Eloy, vice-président exécutif de Colt. Il nous paraissait donc évident de déployer notre réseau dans cette région d’autant plus que nous sommes sans cesse en quête d’extension de nos capacités réseau. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur