Comment Adobe a-t-il optimisé la version mobile de Flash 10.1?

Logiciels

Adobe a utilisé diverses techniques afin de réduire la consommation électrique et la charge processeur des smartphones utilisant son lecteur Flash. Revue de détail.

Nous avons annoncé hier la sortie de la version mobile de Flash 10.1. Adobe explique que cette mouture a été optimisée au maximum.

Le compilateur ActionScript just-in-time (JIT) est ainsi adapté aux puces ARM. Le rendu graphique et la lecture des flux vidéo H.264 utiliseront pour leur part au mieux les accélérateurs présents au sein des smartphones. Enfin, Adobe promet de livrer des composants Flex adaptés spécifiquement aux terminaux mobiles.

Mais ce n’est pas tout. La compagnie introduit de nouvelles fonctionnalités qui permettent de rendre cet outil encore plus efficace. La technologie Smart Rendering permet ainsi de ralentir automatiquement le lecteur Flash lorsque l’économiseur d’écran du terminal est actif (ou lorsque l’affichage est coupé). Ceci permettra de réduire la charge processeur et la consommation du smartphone. Flash Player est également mis automatiquement en pause lorsque l’utilisateur répond à un appel ou lorsqu’il bascule vers une autre application. Ce greffon restera donc totalement inactif si le navigateur n’est pas au premier plan. Astucieux.

L’Advanced Out-of Memory Management est une technologie qui permet de réduire la consommation de mémoire des applications Flash. Avec des modules non optimisés (ou mal optimisés), l’utilisation de la RAM peut ainsi baisser de moitié. Adobe n’en dira pas plus concernant cette fonctionnalité, qui ressemble toutefois à une sorte de super ramasse-miettes, plus agressif que celui fourni avec la version classique du lecteur Flash.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur