Comment George Hotz, 17 ans, a ‘hacké’ l’iPhone

Sécurité

Rien de tel qu’un petit entraînement avant la rentrée des classes…

Profitant des vacances, ce jeune américain étudiant en premier cycle à l’université de Glen Rock dans le New Jersey, s’est attaqué au verrouillage mis en place par Apple et AT&T qui empêchait l’iPhone de fonctionner sur d’autres réseaux…

Et il a gagné son défi. Il reste à savoir si ce surdoué de l’informatique est armé pour se défendre en cas de procès. Dans une interview donnée sur la chaîne CNN, il considère “qu’il n’est pas illégal aux Etats-Unis de débloquer un téléphone”. A-t-il pris soin de vérifier qu’il était à l’abri d’éventuelles poursuites?

Il lui a fallu 500 heures, à raison de 8 heures pas jour, depuis le lancement du combiné le 29 juin 2007, pour réussir ce “hack” qui restera inscrit dans les annales du piratage. Son équipement : un fer à souder et un stock de boisson énergétique…

Associated Pressconfirme que Hotz a utilisé son téléphone déverrouillé sur le réseau T-Mobile. Son savant bricolage permet également d’utiliser l’iPhone sur les opérateurs européens (tous réseaux GSM, en fait). D’ailleurs le forum ouvert sur le blog de Hotz le préciser. Les ‘hackers’ européens sont très intéressés par la démonstration en 10 étapes accessibles sur le blog.

Hotz a déclaré à la presse qu’il n’avait pas encore été contacté par AT& T et Apple.

Avertissement tout de même à ceux qui veulent se lancer dans l’aventure: une erreur de recâblage peut irrémédiablement endommager le baladeur téléphone. Il faut près de deux heures pour reproduire la “manip”.

Il est possible qu’une véritable industrie pirate se développe autour de ce ‘hacking’. Le jeune Hotz déclare qu’il ne le souhaite pas : “Je ne veux pas que des gens fassent de l’argent avec ma découverte. Je vais donc travailler pour simplifier le processus afin que les utilisateurs ‘lambda’ puissent également le faire chez eux.”

En attendant, George Hotz a été récompensé. Le responsable du site Wabisabilabi, Herman Zampariolo, qui vend aux enchères des vulnérabilités, a annoncé lui avoir offert une voiture neuve et deux nouveaux iPhone en échange de la publication de sa découverte.

Une autre combine sur Engadget

Confirmons, par ailleurs, notre information de ce 30 aôut: le ‘blog’ Engadgetprésente une autre méthode, a priori plus simple, pour débloquer l’iPhone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur