Comment imposer son format graphique ?

Régulations

Un coup d’?il aux résultats trimestriels de ATI pour découvrir que le fabricant de puces graphiques a participé pour 6 millions de dollars au développement du jeu Alf Life 2

Les jeux vidéo sont souvent tributaires des fabricants de puces graphiques, ou l’inverse, d’ailleurs. Ce sont généralement les dernières générations de jeux qui imposent les derniers formats graphiques, et, à l’opposé, ces derniers qui permettent de développer des jeux dont les performances incitent les joueurs à adopter les dernières cartes graphiques?

Pour résumer, les deux industries ?jeux vidéo et puces graphiques- profitent ensemble d’un marché qui ne cesse de chercher à aller toujours plus loin. Sur le marché des jeux vidéo, les best-sellers sont rares, et lorsque l’un d’entre eux s’annonce, l’association développement et formats graphiques est une garantie à la fois de notoriété et de chiffre d’affaires. C’est sans doute ce qui a guidé ATI, qui a participé activement et financièrement au développement du très attendu Alf Life 2. Le premier opus avait été un méga succès, avec ses millions de boîtes commercialisées. Le second le sera très certainement. ATI a donc versé aux développeurs d’Alf Life 2, Valve Softwares, “une charge non récurrente de 6 millions de dollars, consistant en une compensation d’incitation et d’autres charges associées à la signature d’un accord de développement“, en plus d’une participation active au développement du jeu. Pour résumer, 6 millions de dollars pour que le jeu vidéo Alf Life 2, succès annoncé de la fin de l’année, soit livré en ‘bundle’ avec la technologie d’ATI.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur