Commerce en ligne : 12 milliards d’euros en 2006, 100 milliards de dollars aux USA

Régulations

Les ventes sur Internet ont progressé de 40% en un an en France. Un
internaute sur deux a acheté en ligne

Record battu. On s’y attendait mais le chiffre est tout de même impressionnant. Selon la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad), les ventes en ligne ont généré l’année dernière un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros, soit 40% de plus qu’en 2005, révèle le Figaro.

Ce bilan fait également ressortir les très bons résultats enregistrés par les sites marchands en fin d’année. Les internautes français ont ainsi dépensé plus de 2,5 milliards d’euros sur internet au cours des mois de novembre et décembre, soit plus de 40 millions d’euros par jour, marquant une amélioration de 32% sur un an.

L’engouement pour le haut débit : 12 millions d’abonnés et la confiance grandissante pour les systèmes de paiements expliquent en partie le phénomène. Le nombre de cyber-commerçants a lui aussi explosé : 16.000 contre 7.500 en 2004.

Face à ce succès le ministre des PME et du Commerce, Renaud Dutreil, interrogé par le Figaro, souhaite que plus de boutiques non virtuelles puissent ouvrir leurs portes le dimanche.

Toujours selon la Fédération, 57% des internautes ont déclaré avoir effectué un achat en ligne en 2006 contre moins de 50% l’an dernier. On compterait donc 15,1 millions d’acheteurs en ligne, contre 12,5 millions au premier trimestre 2005. Le cyber-acheteur type est un jeune de moins de 34 ans (46%) et 45% d’entre eux sont des femmes.

Au troisième trimestre dernier, le secteur des produits high-tech se détache avec une croissance de 43 %. Le chiffre d’affaires des sites spécialisés high-tech a fortement progressé sur les 2 derniers trimestres (déjà + 37 % sur le deuxième trimestre 2006).

Les autres secteurs ont progressé de façon relativement homogène au 3ème trimestre 2006 : + 32 % pour les sites de ventes de produits aux particuliers, + 28 % pour les sites de voyages-loisirs et + 29 % pour les sites de ventes aux professionnels.

Par ailleurs, on note depuis le début de l’année 2005 une accélération de la croissance des sites de vente de produits grand public au fil des trimestres (+ 27 % au 1er trimestre, + 29 % au second et + 32 % au troisième).

Aux Etats-Unis, le commerce en ligne a passé la barre symbolique des 100 milliards de dollars en 2006. Selon le cabinet d’études ComScore, la hausse des achats en ligne a été de 24% par rapport à l’année précédente, pour un montant total de 102,1 milliards de dollars. La période des Fêtes de fin d’année a représenté près d’un quart du total.

Selon la banque d’investissement Cowen and Co, le montant des achats en ligne en 2006 a été de 108 milliards de dollars et devrait atteindre 225 milliards en 2011. Cela porterait la part du e-commerce dans le commerce total à 4,7% contre 2,7% à la fin 2006.

Les analystes de Cowen Jim Friedland et David Geisler estiment que la part du commerce en ligne pourrait bientôt dépasser 10% des ventes totales aux Etats-Unis avec notamment la généralisation du téléchargement de musique et de vidéos.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur