CommunityOne West : la communauté Sun dans les nuages

Logiciels

Le ‘cloud computing’ aura été au cœur de la session d’ouverture de la CommunityOne West.

Le CommunityOne West est l’occasion rêvée pour faire le point sur la stratégie open source de Sun Microsystems. Dave Douglas, vice-président senior du cloud computing et responsable du développement durable chez Sun, a présidé le discours d’ouverture de cet événement.

“La communauté continue à croitre. Nos technologies sont aujourd’hui le fruit d’un véritable travail d’équipe,précise-t-il. Nous pensons que l’ouverture est essentielle dans de multiples secteurs : code, protocoles et idées.”

Dave Douglas poursuit son vibrant plaidoyer en faveur de l’open source et de la communauté en présentant le travail réalisé au sein de multiples universités de par le monde, aussi bien aux États-Unis, qu’en Amérique du Sud, en Inde et même en Corée.

Il revient ensuite sur la plate-forme Sun Open Cloud en promettant aux développeurs un accès préliminaire à l’offre de la compagnie, dès cet été. Voilà une excellente nouvelle.

davedouglas.jpg

Afin de prouver combien la solution de Sun Microsystems dans ce domaine est avancée, plusieurs démonstrations ont été menées. La première montrait comment, à partir d’un outil graphique simple d’usage, les administrateurs système peuvent créer un “datacenter virtuel” en assemblant des briques de base (serveurs, etc.). La configuration est automatiquement mise en place dans un centre informatique, qui est lui bien réel. Mieux, il est possible d’ajouter des machines en un tournemain, le provisioning étant réalisé de façon entièrement transparente. Efficace.

Le cloud à la portée de tout le monde ?

Cette solution, entièrement basée sur des composants open source, pourrait fort rencontrer un large succès. Fini les problèmes d’installation et de configuration des machines ; l’administrateur peut se focaliser sur le déploiement de sa solution logicielle et oublier (presque) tout le reste. Les développeurs seront également heureux d’apprendre que NetBeans proposera bientôt des outils adaptés à la création d’applications destinées à fonctionner sous Sun Open Cloud. Voilà donc une solution qui pourrait rivaliser avec le couple Visual Studio / Azure de Microsoft.

Cette allocution permit aussi de découvrir les premières solutions compatibles avec Sun Open Cloud : le système de gestion des données Moonwalk, la base de données analytique Vertica et webappVM (une machine virtuelle conçue pour les applications web).

Dave Douglas rappelle enfin combien les solutions Open Storage et OpenSolaris sont adaptées au monde du cloud computing. Ce dernier se trouve d’ailleurs au centre de la nouvelle offre de la firme, grâce à ses technologies avancées (virtualisation, conteneurs, sondes DTrace, système de fichiers ZFS…). Mais nous aurons l’occasion d’y revenir lors de prochains articles, car la nouvelle version d’OpenSolaris innove dans le domaine de la virtualisation, un secteur essentiel pour mettre en place des solutions de cloud computing.

Lire aussi : Dossier spécial : Sun et l’open source Dossier : l’open source au centre de l’offre logicielle de Sun


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur