Pour gérer vos consentements :
Categories: DSIEmploiProjets

Compétences : les DSI en première ligne pour accompagner la reprise

Le rôle des responsables des systèmes d’information a été déterminant pour assurer la continuité d’activité des entreprises pendant la pandémie. Du jour au lendemain, les DSI ont dû mettre en place les conditions techniques du travail à distance et ont été les garants de la continuité d’activité. Alors que la reprise se profile, ils doivent relever un nouveau défi : fédérer les compétences IT qui vont leur permettre d’accélérer.

En conséquence, leur travail a été salué à tous les niveaux de l’entreprise, jusqu’au plus élevé. A tel point que les DSI ont désormais beaucoup plus de poids dans les conseils d’administration, qui ont compris – si besoin était – à quel point la technologie contribue au fonctionnement et à la croissance des organisations. Alors que, durant des années, les DSI devaient convaincre les dirigeants de moderniser et digitaliser l’entreprise, ce sont désormais les dirigeants qui vont vers les DSI pour pousser les projets de transformation.

Tout s’accélère donc, et d’autant plus avec la perspective d’une reprise économique que tout le monde attend. Dans ce contexte, certaines compétences IT sont déterminantes et vont être particulièrement prisées. Trois grandes catégories se distinguent.

DevOps, cybersécurité et cloud, au cœur de la reprise

L’agilité n’est pas une qualité nouvelle pour l’entreprise. Mais la crise du Covid a obligé les entreprises à être encore plus flexibles face aux changements, non seulement pour s’adapter mais aussi pour s’améliorer. Déjà à l’œuvre avant la crise, la culture DevOps n’a fait que se renforcer. Favorisant la collaboration entre les équipes informatiques et métiers, elle touche aujourd’hui tous les processus opérationnels et doit permettre de les optimiser en continu, toujours plus rapidement. Les principes DevOps ne doivent plus se cantonner au logiciel, ils doivent s’étendre à tous les processus environnants.

Le recrutement de compétences DevOps s’accélère ainsi dans tous les domaines. Les entreprises vont devoir investir tant sur leur nombre que sur leur qualité. Le défi est d’autant plus important qu’il doit répondre à deux difficultés majeures. Premièrement, celle de la complexité croissante du métier DevOps, pour lequel il faut maîtriser à la fois des compétences techniques et métiers. Deuxièmement, celle de la concurrence car ces ressources vont devenir plus critiques dès lors que l’activité va repartir. Les DSI doivent donc faire un travail d’accompagnement de leurs équipes aujourd’hui très opérationnelles pour les amener vers le métier d’architecte solution.

La cybersécurité est le second domaine de compétence critique pour les entreprises. La digitalisation a rendu l’entreprise plus vulnérable, et le fait qu’elle s’accélère ne fait que créer plus d’opportunités pour les cybercriminels. La DSI doit en faire un sujet central dans ses activités. Or la cybersécurité fait face à une pénurie de talents constante. D’après le Fongecif, quelques 6 000 postes sont non pourvus dans ce domaine en France.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ces problèmes de recrutement dans la cybersécurité. Parmi elles, le cabinet PWC met en lumière le manque de connaissance des personnes chargées du recrutement (DRH, chasseurs de tête) face à la technicité croissante des compétences recherchées. L’IT évolue trop rapidement pour les ressources humaines. D’où la nécessité pour les DSI de prendre davantage part à ces recrutements.

Troisième domaine critique : le cloud. Après avoir migré leurs logiciels dans le cloud, les entreprises tendent aujourd’hui à externaliser leur infrastructure de production dans le nuage. De plus en plus d’organisations décident de ne plus avoir d’infrastructure physique dans leurs murs et de se tourner vers des fournisseurs d’hébergement partagé pour tout ou partie de leur infrastructure informatique. Là aussi, ce sont des compétences nouvelles qui sont demandées et qui vont l’être de plus en plus, notamment en gestion de serveurs virtuels et d’administration à distance.

Différentiel d’expertise, un danger pour les entreprises

Dans ces trois catégories de métiers IT les plus stratégiques pour la transformation et la croissance des organisations, un risque bien réel demeure toutefois : le déficit d’expertise. Nous avons mentionné la pénurie déjà existante dans la cybersécurité. Dans un contexte de reprise, il est probable que la pénurie s’étende à toutes les compétences les plus demandées.

Dans une étude menée récemment par l’organisme CompTIA auprès de DSI de grandes entreprises, ces derniers alertent sur les impacts négatifs que vont avoir ces déficits de compétences. La baisse de la productivité est citée comme première conséquence (52 %), suivie de la baisse des niveaux de service et d’engagement client (38 %), et de la baisse des ventes et des marges (33 %).

En d’autres termes, les DSI se retrouvent à nouveau en première ligne pour assurer la pérennité de l’entreprise. Après avoir joué un rôle décisif pour traverser la crise, ils vont devoir s’impliquer plus que jamais pour recruter les compétences nécessaires à la reprise et transformer leurs propres effectifs.

par Melchior du Boullay, directeur général de Club Freelance & Mindquest

(crédit photo de une © Shutterstock)

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

2 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

7 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

23 heures ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

24 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago