Completel acquiert B3G, opérateur de ToIP

Réseaux

L’opérateur alternatif se repositionne ainsi vers les PME/TPE avec la téléphonie sur Internet 

Completel, opérateur contrôlé par les mêmes fonds d’investissement que Numericable (Carlyle, Cinven, Altice) avait convoqué la presse en fin de semaine pour annoncer un “événement”: il s’agissait bien d’un rachat et sur les listes des possibles acquisitions, figurait B3G. C’est officiel.

Car cette ‘start-up’ de l’univers des opérateurs alternatifs, créée par Patrice Giami, actuel p-dg, devenait une proie tentante depuis sa fragilisation suite à la crise, il y a quelques mois, et après sa réussite dans la téléphonie sur IP (ToIP / VoIP), qui a été son fer de lance dès sa création au début des années 2000.

Cet opérateur 100% concentré sur une offre originale de voix sur IP (reposant, entre autres, sur le ‘centrex IP’ – ou externalisation complète de la téléphonie d’entreprise) avait connu un boom spectaculaire. Il compte près d’une centaine de personnes aujourd’hui. Mais il n’a pas manqué d’être rattrapé par la crise ces derniers mois. Il était en période de redressement judiciaire depuis août 2008.

En 2008, B3G a réalisé un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros environ.

Son capital était encore détenu à hauteur de 40% par ses fondateurs et ses managers, les autres 60% étant partagés entre Axa Private Equity, Orkos Capital (BNP Paribas.et Partech International.

Selon ‘Challenges’, le montant de l’acquisition serait de l’ordre de 40 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur