Compression vidéo : Theora meilleur que le H.264?

Logiciels

Avec l’encodeur Thusnelda, le ratio qualité/débit du format Theora fait un bond impressionnant.

La grande force des codecs audio et vidéo fournis par la fondation Xiph.org est qu’ils sont totalement (spécifications et implémentations) disponibles sous licence open source.

La plupart des formats de la fondation Xiph.Org ont été retenus par le W3C (World Wide Web Consortium) et le WhatWG (Web Hypertext Application Technology Working Group) pour les besoins du futur HTML 5 : Vorbis, Speex et FLAC pour l’audio et Theora pour la vidéo.

Jusqu’alors, le codec Theora ne proposait pas un ratio qualité/débit capable d’aller concurrencer le Mpeg4 AVC (aussi connu sous le nom de H.264). Il demeure toutefois un excellent concurrent du Mpeg4 ASP (DivX). Il se veut aussi particulièrement rapide.

Les développeurs viennent toutefois de dévoiler une version alpha de Theora 1.1 qui intègre l’encodeur Thusnelda. En se focalisant sur le ratio qualité/débit, cet outil est un concurrent

de premier ordre

du H.264. Il est également compatible avec le décodeur Theora actuel. Contrepartie logique, il sera plus gourmand en terme de ressources processeur.

Lors des premiers tests effectués en 2008, une vidéo encodée en ‘Theora 1.1′ à 240 kb/s offrait une qualité de rendue presque similaire à celle d’une vidéo encodée en ‘Theora 1.0′ à 580 kb/s. Selon nos propres tests, le fichier d’exemple encodé en 580 Kb/s rivalise avec son équivalent H.264 à 700 kb/s (encodé à l’aide de x264) : l’image est mieux définie, mais un peu plus lissée. Depuis, des progrès importants ont été réalisés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur